Le palais de la femme

Cet « hôtel social » appartient à l’Armée du Salut. Construit en 1912 sur l’emplacement du couvent des Filles de la Croix, il a eu diverses affectations.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 14 septembre 2018

Lire directement l’article sur Musée protestant

Le bâtiment acheté par les Domaines fut successivement bâtiment pour le fourrage, atelier de pompes funèbres et même prison. Il fut finalement démoli en 1906.

En 1912, la « Fondation des Maisons ouvrières » y construisit un hôtel populaire de 143 chambres, qui servit d’hôpital pendant la guerre de 1914- 1918. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Pourquoi les éponges Brillo d'Andy Warhol sont-elles casher ?

Pourquoi les éponges Brillo d’Andy Warhol sont-elles casher ?

Assiettes en carton, lampes ou maquillage, on compte plus d’un million de produits non comestibles certifiés casher par l’Union orthodoxe.

Un contenu proposé par Réformés

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche en ce mois de janvier avec notamment "Une jeunesse dorée" de Eva Ionesco, et "Continuer" de Joachim Lafosse.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
L'aventure du Cavalier bleu

L’aventure du Cavalier bleu

Une exposition à apprécier au Musée de l’Orangerie, à Paris, jusqu'au 17 juin 2019.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants