Le Refuge huguenot

Dès le XVIe siècle, l’exode des huguenots français vers les pays protestants afin d’échapper aux persécutions est un événement capital de l’histoire européenne.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 29 janvier 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Premier refuge

Une première vague de départ, appelée Premier Refuge, a lieu dès le XVIe siècle. Dès les premières persécutions de 1560, et surtout après la Saint-Barthélemy, des fugitifs quittent le royaume pour Genève, l’Angleterre ou les Provinces-Unies. Dans ce dernier pays, ils retrouvent d’autres réfugiés, des Flamands de langue française qui avaient créé les premières églises wallonnes. Une diaspora française s’installe.

Calvin encourage ces départs au nom de leurs vertus religieuses (« que ceux qui croient de n’avoir pas la force de témoigner de leur foi s’exilent »), Théodore de Bèze invoque « l’universelle proximité du ciel nul n‘ayant de cité permanente ». […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

La Mission… guérir ensemble

Paul Greengrass et Tom Hanks réalisent un magnifique western classique d'une grande sensibilité, La Mission (News of the World), à découvrir actuellement sur Netflix.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

André Dumas, une éthique libre

Ce livre passionnant et très bien documenté fait revivre toute une époque : les années 1970 et 1980.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

« Creep » de Radiohead

Premier single d’un groupe devenu célébrissime par la suite, « Creep » a suscité la controverse dès le début. L'analyse de Jonathan Hanley.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Marcheur et dessinateur

Marcheur infatigable, il parcourt le pays à grandes enjambées...

Un contenu proposé par Musée protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire