Le Refuge huguenot

Dès le XVIe siècle, l’exode des huguenots français vers les pays protestants afin d’échapper aux persécutions est un événement capital de l’histoire européenne.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 29 janvier 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Premier refuge

Une première vague de départ, appelée Premier Refuge, a lieu dès le XVIe siècle. Dès les premières persécutions de 1560, et surtout après la Saint-Barthélemy, des fugitifs quittent le royaume pour Genève, l’Angleterre ou les Provinces-Unies. Dans ce dernier pays, ils retrouvent d’autres réfugiés, des Flamands de langue française qui avaient créé les premières églises wallonnes. Une diaspora française s’installe.

Calvin encourage ces départs au nom de leurs vertus religieuses (« que ceux qui croient de n’avoir pas la force de témoigner de leur foi s’exilent »), Théodore de Bèze invoque « l’universelle proximité du ciel nul n‘ayant de cité permanente ». […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Strasbourg protestant

De 1529 à 1681, Strasbourg a été, sauf pendant une courte interruption, une ville protestante. De nombreux monuments en témoignent…

Un contenu proposé par Musée protestant

« Les maquis de Tréminis »

L’historien des Huguenots sous l’Occupation, François Boulet, présente son dernier livre "Les maquis de Tréminis".

Un contenu proposé par Campus protestant

George Whitefield, figure majeure du premier Grand Réveil

Surnommé “le grand réveilleur”, le révérend anglais rassemble des foules de plusieurs milliers de personnes lors de ses prêches en Amérique dans les années 1740.

Un contenu proposé par Réforme

L’Afrique peut-elle échapper à la tyrannie ?

Le nouveau livre de Vincent Hugeux « Tyrans d’Afrique » (Perrin, 400 p. 23 €) dresse le passionnant portrait de funestes dictateurs. Il nous encourage aussi à nous méfier des idées reçues.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants