L’éducation dans le monde protestant depuis la Révolution

L’éducation dans le monde protestant depuis la Révolution

Les protestants ont largement participé  aux grandes réformes scolaires et universitaires de la IIIe République.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 1 octobre 2013

Lire directement l’article sur Musée protestant

Après la Révolution française, un système d’enseignement public se met peu à peu en place, avec les lycées et les grandes écoles.

De l’Édit de Tolérance (1787) à la fin du Second Empire (1870)

Pendant la Révolution française, après le départ des jésuites et de leurs collèges du fait de la perte de légitimité de la Sorbonne, les projets d’éducation sont nombreux et largement débattus, qu’il s’agisse d’apprentissages élémentaires, de pédagogie, de formation générale et professionnelle des élites. Peu à peu des écoles nouvelles se créent et un système scolaire se dessine, écoles primaires, lycées, grandes Ecoles, dites écoles spéciales, facultés de droit, de médecine, de lettres et de sciences. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

14 octobre 1955. Le co-inventeur de la mobylette

14 octobre 1955. Le co-inventeur de la mobylette

Éric Jaulmes est un ingénieur français, considéré comme le co-inventeur avec Charles Benoit de la Mobylette.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

#BonneLecture : « Martin Luther King »

Un ouvrage de Frédéric Rognon paru aux Editions Olivétan.

Un contenu proposé par Service radio – FPF

#BonneLecture : « Cevennes, l’histoire d’une terre de refuge »

« Nous devions le faire, nous l'avons fait c'est tout », un ouvrage de Patrick Cabanel, paru aux éditions Alcide.

Un contenu proposé par Service radio – FPF

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire