L’église Saint-Pierre-le-Vieux

Le site de Saint-Pierre-le-Vieux est marqué par la présence chrétienne dès le IVe siècle. Il est actuellement occupé par deux églises, l’une luthérienne, l’autre catholique.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 29 novembre 2019

Lire directement l’article sur Musée protestant

Le premier évêque de Strasbourg, saint Amand (Amandus), y aurait célébré. Les chanoines de Rhinau, chassés par les crues du Rhin, s’y installent au XIVe siècle.

L’église devient protestante dans la première moitié du XVIe siècle. En 1682, le chœur est affecté aux catholiques et un mur coupe l’église en deux : les protestants célèbrent alors le culte dans la nef. Dans la seconde moitié du XIXe […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Marie Médard, une jeune résistante

Que faire lorsqu’on a 19 ans, en 1940 et que l’on est une jeune étudiante de bonne famille animée d’une foi fervente ?

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

Trois musées à découvrir depuis son canapé

Les musées vous manquent ? Laissez vous tenter par les visites virtuelles des grandes institutions qui ont su utiliser les technologies pour continuer à faire vivre la culture.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Parlons mieux

Tout le mérite de cet ouvrage qui porte très bien son titre « Parlons mieux » est de nous aider à être plus juste dans l'expression de ces vérités.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

Naoto, le gardien de Fukushima

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit le dessinateur Ewen Blain pour un roman graphique qui met en image le témoignage de Naoto, agriculteur resté sur place après la catastrophe du 11 mars 2011.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire