Les origines militantes de l’Armée du Salut

Les origines militantes de l’Armée du Salut

L'Armée du Salut s'est implantée en France en 1881. Depuis, et comme dans d'autres pays, cette mission d'origine  méthodiste n'a jamais cessé de porter assistance et écoute attentive aux plus démunis.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 28 novembre 2014

Auteur : Pascale Gruson

Lire directement l’article sur Musée protestant

La guerre à la misère

Dans l’Angleterre en pleine révolution industrielle, le prédicateur William Booth fonde une œuvre à caractère social et spirituel : la mission chrétienne qui devient en 1878 l’Armée du Salut.

William Booth veut déclencher une véritable guerre à la misère. C’est pourquoi il met sur pied une armée qui a ses officiers, ses soldats, son état-major et dont il est le premier général. Le monde à gagner est le champ de bataille. Pour atteindre les masses populaires, W. Booth sort des sentiers battus : défilés dans les rues, fanfares, réunions en plein air et dans les cafés. […]

Photo : © Look and Learn / The Bridgeman Art Library

 

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Débats éthiques, sagesse biblique

Débats éthiques, sagesse biblique

Ce qui est dit dans cet ouvrage aide à cultiver une saine opinion sur les débats actuels qui touchent à la sexualité, au mariage ou encore à la défense de l’humanité.

Un contenu proposé par LibreSens

Yomeddine

Beshay, lépreux aujourd’hui guéri, n’avait jamais quitté depuis l’enfance sa léproserie dans le désert égyptien. Après la disparition de sa femme, il décide de partir à la recherche de ses racines.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Justin Bieber : Jésus lui montre le chemin

Jeune marié, Justin Bieber a profité de Thanksgiving pour poster un message sur Instagram dans lequel il remercie Jésus pour toute l'aide qu'il lui apporte.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants