L’hôtel Carnavalet

Son nom résulte d’une déformation de celui du gentilhomme breton (Kernevenoy) qui l’a fait construire en 1544 et qui s’est converti au protestantisme.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 24 août 2018

Lire directement l’article sur Musée protestant

Si Paris vous était conté ! Épisode 12 – Le sculpteur protestant Jean Goujon a garni les fenêtres de hauts reliefs représentant les quatre saisons. Au XIXe siècle, l’hôtel a été considérablement agrandi.

Le musée Carnavalet, abrité dans l’hôtel, comporte des objets et documents relatifs à l’histoire de Paris depuis le XVIe siècle jusqu’à la belle époque. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Je vois rouge

Après 25 ans passés en France, Bojina Panayotova, née en 1978, réalisatrice et scénariste, retourne en Bulgarie avec un soupçon vertigineux : et si sa famille avait collaboré aux services secrets du régime communiste ?

Un contenu proposé par Pro-Fil
Venise n’est pas en Italie

Venise n’est pas en Italie

Avec ce roman de gare par excellence, on s’évade en caravane. Objectif réussi !

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines
Focus sur le protestantisme au XIXe siècle dans le sud aquitain

Focus sur le protestantisme au XIXe siècle dans le sud aquitain

Jeune docteure en histoire, Hélène Lanusse-Cazalé, publie une version remaniée de sa thèse.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants