L’hôtel Carnavalet

Son nom résulte d’une déformation de celui du gentilhomme breton (Kernevenoy) qui l’a fait construire en 1544 et qui s’est converti au protestantisme.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 24 août 2018

Lire directement l’article sur Musée protestant

Si Paris vous était conté ! Épisode 12 – Le sculpteur protestant Jean Goujon a garni les fenêtres de hauts reliefs représentant les quatre saisons. Au XIXe siècle, l’hôtel a été considérablement agrandi.

Le musée Carnavalet, abrité dans l’hôtel, comporte des objets et documents relatifs à l’histoire de Paris depuis le XVIe siècle jusqu’à la belle époque. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Diwali, la fête hindouiste des lumières

Dans certaines régions de l’Inde, la célébration de Diwali coïncide avec la fin des récoltes.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

1939, aux racines du Nouveau Messager

En mai prochain, Le Nouveau Messager sortira son 60ème numéro et fêtera ses dix ans d’existence depuis la création de sa formule bimestrielle en 2011.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Les racines théologiques du mouvement Black Lives Matter

Livre de Henry Mottu sur James H. Cone, très peu connu du public francophone et figure emblématique de "la théologie noire" qui "invite globalement à repenser le rapport entre particularité et universalité."

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les sorties DVD avec notamment "Land of murders" et 'L’ombre de Staline" et s'entretient avec la réalisatrice Marion Laine pour la sortie en DVD de son film"Voir le jour" avec Sandrine Bonnaire.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire