Musée Albert Schweitzer à Gunsbach

Musée Albert Schweitzer à Gunsbach

Cette semaine, découvrons la résidence d'Albert Schweitzer. Musicien et médecin dont l’œuvre ne se présente plus, et bien sûr prix Nobel de la Paix en 1952. Souvenirs et mémoire !

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 28 août 2015

Lire directement l’article sur Musée protestant

La maison d’un prix Nobel de la paix

Né à Kaysersberg en 1875, il arrive à Gunsbach à l’âge de 6 mois. Son père y est pasteur pendant 50 ans, jusqu’en 1925. En 1928, Albert Schweitzer construit sa maison à Gunsbach, où il vient se reposer lors de ses séjours en Europe.

Elle est demeurée telle que le Docteur l’a quittée, en 1959, lors de son dernier séjour en Europe. On peut y voir son bureau et sa chambre à coucher, son piano à pédalier d’orgue, le diplôme du prix Nobel de la paix (1952), divers souvenirs d’Afrique… […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Une révolution culturelle, selon Jean Viard

Ce livre éclaire nos situations de vie et ouvre des pistes et fourmille de propositions innovantes.

Un contenu proposé par Vivre et espérer

Tre Piani… drames à tous les étages !

Tre Piani (Trois étages), de Nanni Moretti, explore les peines de la classe moyenne italienne à travers l’histoire de plusieurs familles résidant dans les trois étages d’un immeuble romain.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

La religion provoque-t-elle le fanatisme ?

Dans son livre "L’Église face au fanatisme", le dominicain Philippe Henne montre comment l'Église des premiers siècles s'est opposée au fanatisme.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Le courage de la nuance »

En écrivant ce livre, Jean Birnbaum se propose de nous offrir "un bref manuel de survie par temps de vitrification idéologique, pour faire pièce à la suspicion".

Un contenu proposé par Vivre et espérer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire