Musée des vallées cévenoles

Musée des vallées cévenoles

Le musée des vallées cévenoles à Saint-Jean-du-Gard présente la vie quotidienne, rurale et des gens de métier, des Cévennes traditionnelles.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 31 juillet 2015

Lire directement l’article sur Musée protestant

Dans ce pays de tradition farouchement protestante, un environnement difficile a forgé l’âme d’un peuple de paysans dont la Bible est la référence permanente.

La vie quotidienne au cœur de « la Cévenne des Cévennes »

Le musée des vallées cévenoles à Saint-Jean-du-Gard présente la vie quotidienne, rurale et des gens de métier, des Cévennes traditionnelles. Après une présentation générale où l’histoire de la Réforme tient la première place, le visiteur aborde la vie matérielle des Cévenols : de la construction des terrasses à dos d’homme, aux pratiques aratoires essentiellement à bras, en passant par les questions hydrauliques, où l’eau apparaît à la fois dévastatrice dans ses précipitations diluviennes et indispensable à la vie. Le visiteur prend conscience que la survie des hommes dans ce pays n’a été qu’une longue lutte acharnée contre une nature qu’il a fallu conquérir.

Tout ici, y compris le paysage, est l’œuvre de la main de l’homme. Viennent ensuite les activités de production agricole et d’élevage : céréales, vigne, abeilles, moutons, chèvres, porcs, activité de cueillette… Une place remarquable est donnée au châtaignier et à la sériciculture, complétée par la filature de la soie, qui sont les deux piliers de la civilisation cévenole : « l’arbre à pain » et « l’arbre d’or ». […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Le Bitcoin

Une chronique scientifique proposée par les élèves de l'Ecole des Mines d'Alès.

Un contenu proposé par Radio Grille Ouverte

Les conséquences culturelles de la Réforme

La Réforme protestante participe pleinement à la révolution culturelle commencée par les humanistes.

Un contenu proposé par Musée protestant

6 mai 1940. John Steinbeck et « Les raisins de la colère »

Le 6 mai 1940, John Steinbeck recevait le Prix Pulitzer pour son roman "Les Raisins de la colère".

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

En mai, lis ce qu’il te plaît

En ces jours de soleil, voici une sélection de livres qui vous invitent au rêve autant qu’à la réflexion.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast