Musée du Désert

Musée du Désert

Lieu de mémoire protestante, mais aussi lieu de rassemblement, le musée du Désert accueille le premier dimanche de septembre des milliers de protestants venus des quatre coins des pays du Refuge. Découverte et retrouvailles !

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 4 septembre 2015

Lire directement l’article sur Musée protestant

Dans l’histoire du protestantisme français, le Désert est la période qui s’étend de la Révocation de l’Édit de Nantes par Louis XIV (1685) à l’Édit de Tolérance (1787), par lequel Louis XVI rendit aux non-catholiques leur état civil. Durant cette période, la résistance des protestants, armée un instant (la guerre des Camisards), plus longtemps pacifique, toujours périlleuse, fut déterminante pour le maintien en France de la religion réformée.

La maison natale du camisard Rolland, devenue musée au XXe siècle

Le musée du Désert fut fondé en 1910 par Franck Puaux et Edmond Hugues, dans la maison natale du chef camisard Rolland, qui avait été acquise à la fin du XIXe siècle par la Société de l’histoire du protestantisme français (SHPF). Il a été développé à partir de 1928 par Pierre-Edmond Hugues et a connu de nouvelles extensions en 1970 et 1984.

Le musée du Désert est un musée historique. Il cherche à faire revivre, par différentes techniques, une phase décisive du passé protestant : par des reconstitutions (ainsi, un intérieur cévenol, cuisine et chambre ; ou à l’instar du musée Grévin, un culte de famille au temps de la clandestinité) ; par la présentation d’objets ayant servi à des cultes du Désert (bibles et psautiers, coupes de communion, chaires escamotables) ; par la mise en perspective de l’appareil répressif (édits, règlements, arrêts, dont la masse même donne à présumer la profondeur de la résistance) ; enfin par une série de peintures des XIXe et XXe siècles, où des peintres , comme formant école (Girardet, Labouchère, Jeanne Lombard, Max Leenhardt) ont exprimé leur foi protestante à travers des scènes de l’histoire du protestantisme. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Malcolm & Marie… juste merci !

Structuré comme un match de boxe et raconté avec brio, Malcolm & Marie est le nouveau petit bijou du scénariste-réalisateur Sam Levinson. Proposé depuis le 5 février sur Netflix.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« The Dig » : quelle trace laisse-t-on derrière soi ?

Adapté du roman éponyme de John Preston, et s'inspirant d'une histoire vraie, "The Dig" est un très beau film d'époque à l’ambiance british.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Kent state – quatre morts dans l’Ohio

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

Un temps de dévoilement

Dans la situation troublée qui est la nôtre aujourd’hui, Richard Rohr nous propose avec cet ouvrage un nouveau regard.

Un contenu proposé par Vivre et espérer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire