Penseur de l’utopie chrétienne

Penseur de l’utopie chrétienne

Gabriel Vahanian (1927-2012) est né et a fait ses études en France. Après avoir enseigné 25 ans aux États-Unis, il a été professeur à la faculté de théologie de Strasbourg.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 2 septembre 2016

Auteur : André Gounelle

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Si on excepte quelques étudiants qu’il a profondément marqués, son œuvre n’a cependant pas dans le protestantisme francophone l’audience qu’elle mériterait, bien qu’il ait beaucoup publié dans notre langue. Il est plus connu et apprécié dans les pays anglo-saxons que chez nous. Il faut féliciter le pasteur Philippe Aubert de nous présenter sa théologie dans ce petit livre, d’autant plus qu’il le fait avec une très grande clarté (alors que les textes de Vahanian sont souvent d’une lecture difficile) et avec beaucoup d’exactitude et de précision.

Ce qui anime l’œuvre de Vahanian, c’est le combat contre l’idolâtrie, qui sévit d’abord, peut-être surtout, au sein même de la chrétienté ; au Dieu vivant de la révélation biblique, elle substitue trop souvent un dieu mort, soit parce que colonisé dans une piété qui s’empare de lui et le chosifie, soit parce qu’exilé dans un au delà déconnecté du réel. Le premier livre de Vahanian, qui lui a donné une réputation sulfureuse, s’intitule La mort de Dieu et est une charge iconoclaste contre une religiosité qui se croit évangélique, mais qui aseptise Dieu et en fait un élément de confort affectif et intellectuel. Dans ses publications suivantes, Vahanian réfléchit sur la manière dont on peut vivre le Dieu biblique, à la fois radicalement lié à l’humain (l’homme est la condition de Dieu) et irréductiblement autre. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

L’homme de la situation

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Lou Lubie pour son thriller qui bouscule son héros dans ses certitudes et renvoie le lecteur face à ses propres angoisses.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

« Forbidden Planet », une leçon de dignité

C’est la toute première fois qu’une bande originale n’utilise que des sources électroniques, évoquant le futur et l’hégémonie des machines.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

« Et l’homme créa les Dieux »

Emmanuelle Klein reçoit Joseph Béhé, pour sa brillante adaptation de l’essai de l’anthropologue Pascal Boyer. 368 pages de BD pour expliquer les rapports de l’Homme avec la religion, à découvrir aux éditions Futuropolis.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

A travers les méandres de l’histoire, une humanité meilleure qu’il n’y paraît

Dans son récent livre : « Humanité. Une histoire optimiste », le chercheur néerlandais Rutger Bregman démonte le mythe selon lequel les gens sont égoïstes et agressifs.

Un contenu proposé par Vivre et espérer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire