Sébastien Castellion, apôtre de la tolérance au XVIe siècle

Après des études à Lyon, il découvre en 1536 l'Institution de la religion chrétienne de Calvin. Celui-ci l'appelle et le nomme Régent du Collège qu'il a créé à Genève.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 23 avril 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

« Savoyard » d’origine paysanne, compagnon de Calvin pour un temps, ils s’opposeront de manière virulente.

Il sera, en ce XVIe siècle bouillonnant, un adversaire inconditionnel et solitaire des violences religieuses.

Il disait : « Il vaudrait mieux laisser vivre cent, voire mille hérétiques, que de faire mourir un homme de bien sous ombre d’hérésie. » […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Mes génies

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Wandrille. Auteur et prof dans une école de bande-dessinée, il raconte avec humour la difficulté à transmettre son art à ses étudiants.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Drunk" de Thomas Vinterberg, "A dark dark man" de Adilkan Yerdanov et s'entretient avec Virginie Efira pour le film "Adieu les cons".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Dans un contexte difficile, l’art pour cultiver le jardin de nos songes

Face aux tensions qui s’expriment dans le monde, au confinement, pourquoi ne pas se laisser aller, durant le week-end, à la rêverie ?

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

« Réinventer les aurores »

Ce livre du rabbin Haïm Korsia est l'occasion d'un regard neuf sur le judaïsme, confronté, comme le christianisme, à la modernité.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram