Sébastien Castellion, apôtre de la tolérance au XVIe siècle

Après des études à Lyon, il découvre en 1536 l'Institution de la religion chrétienne de Calvin. Celui-ci l'appelle et le nomme Régent du Collège qu'il a créé à Genève.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 23 avril 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

« Savoyard » d’origine paysanne, compagnon de Calvin pour un temps, ils s’opposeront de manière virulente.

Il sera, en ce XVIe siècle bouillonnant, un adversaire inconditionnel et solitaire des violences religieuses.

Il disait : « Il vaudrait mieux laisser vivre cent, voire mille hérétiques, que de faire mourir un homme de bien sous ombre d’hérésie. » […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Sur les traces de Jésus

Alors que, dans nos sociétés occidentales, la pratique religieuse traditionnelle s’effondre, la spiritualité, quant à elle, jouit d’une faveur toujours plus grande. Mais qu’est-ce que la spiritualité?

Un contenu proposé par Labor et Fides

Yellow Cab

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

A cœur ouvert

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Nicolas Keramidas pour un récit autobiographique dans lequel il témoigne de ses deux opérations subies à cœur ouvert, à l’âge de 1 an puis à 43 ans.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

4 films emblématiques avec Jean-Pierre Bacri

Déjà une semaine que Jean-Pierre Bacri n’est plus là même si, il faut le reconnaitre, la télévision a su l’honorer en bouleversant ses programmes et nous permettre de le revoir à l'écran Retour sur 4 de ses films.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire