Sérénissime Venise en fête

Sérénissime Venise en fête

De Tiepolo à Guardi, la peinture italienne s'expose au musée Paris-Cognacq-Jay jusqu’au 21 août 2017.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Publié le 15 avril 2017

Auteur : Gilles Castelnau

Lire directement l’article sur Protestants dans la Ville

Au 18e siècle, la « sérénissime » république de Venise voit décliner son énorme puissance maritime et politique. En 1797 le général Bonaparte y fera son entrée avec une armée magnifique et Venise ne retrouvera plus jamais sa belle autonomie.
Mais elle passera ce dernier siècle qui lui reste en allant sans interruption de célébrations et en carnavals. On a pu dire que « son chant du cygne a pris des airs d’apothéose ! » Les peintres exprimaient la magnificence de l’architecture, la richesse des fêtes, la superficialité insouciante des scènes de genre. Et toute l’Europe s’y précipitait avec gourmandise.

Les commissaires Benjamin Couilleaux et Rose-Marie Herda-Mousseaux ont réussi à rassembler une quarantaine de peintures, de gravures et de dessins qui montrent bien cette atmosphère de festivités luxueuses et extravagantes. […]

Lire la suite sur Protestants dans la Ville

Dans la même rubrique...

George Whitefield, figure majeure du premier Grand Réveil

Surnommé “le grand réveilleur”, le révérend anglais rassemble des foules de plusieurs milliers de personnes lors de ses prêches en Amérique dans les années 1740.

Un contenu proposé par Réforme

Lettres sur la Révolution française

Les réflexions de l'auteure sur cette période emblématique et controversée de l'Histoire de France.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

« Mass » de Bernstein, retrouver l’essentiel

En composant Mass, qui reprend l’ossature d’une messe ordinaire dans laquelle s’ajoutent des parties plus modernes de méditations et de commentaires, le compositeur exprime ses doutes les plus profonds.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

« Une histoire d’amour et de désir », équilibre entre pudeur et sensualité

Sans voyeurisme, mais avec finesse et précision, le film évoque sans ambage l’éveil à l’amour et au désir du jeune Ahmed.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants dans la Ville

Dans l’esprit du protestantisme, des pasteurs, une journaliste, des théologiens membres de l’Église protestante unie, des théologiens américains ou anglais, intégrés dans la vie de notre société, solidaires de la construction pour demain d’un monde meilleur, partagent librement avec vous leur foi et leur enthousiasme.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants