Société de l’histoire du protestantisme français

Fondée en 1852, la SHPF accueille aujourd'hui une bibliothèque, un centre de généalogie protestante et contribue au rayonnement de la mémoire protestante !

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 18 décembre 2015

Lire directement l’article sur Musée protestant

À quoi sert l’histoire du protestantisme ? Depuis cent-cinquante ans, la Société de l’histoire du protestantisme français (SHPF) n’élude pas la question, ni ne la résout, mais plutôt l’aiguise en la maintenant ouverte.

La création en 1852

La Société de l’histoire du protestantisme français (SHPF) a été fondée en 1852 par un groupe d’« amis de la science historique et de la foi protestante ». Leur but : « rechercher et recueillir, pour les étudier et les faire connaître, tous les documents inédits ou imprimés qui intéressent les Églises protestantes de langue française ». Et donc publier une revue mensuelle, le Bulletin de la SHPF, qui rende accessible ces documents et ces enquêtes.

Après quinze ans d’existence, le Bulletin s’ouvrait à un plus large public, en publiant, à côté des recherches savantes, des récits et des articles de vulgarisation historique, propres à façonner une mémoire protestante commune. C’est aussi en 1866 que fut constituée la bibliothèque de la SHPF. Deux ans plus tard la bibliothèque comptait déjà 7 000 volumes et de nombreux manuscrits. En 1885, elle était installée dans l’immeuble du 54 rue des Saints-Pères. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Lectures pour tous

Bien que mises en difficulté par la pandémie, les maisons d’édition proposent en cette rentrée de merveilleux ouvrages qui nous instruisent ou nous invitent au songe.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Les illusions obscurantistes du « Connais-toi toi-même » (2)

Cette formule a bonne presse mais quelles sont ses significations ? Dans cette deuxième partie : « Socrate : « connais-toi toi-même » contre la créativité.

Un contenu proposé par Le blog d’Yves Roucaute

« Tenet », sans doute le film le plus jubilatoire de Nolan

On retrouve un thème de prédilection de Nolan, le temps, qu’il triture dans tous les sens à partir de la thèse de l’inversion du temps.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Millésime 54 », le Paris d’avant

C’est une histoire simple mais efficace comme un petit beurre à la sortie de l’école.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses