Pourquoi j’ai demandé pardon en République Centrafricaine

Découvrant le sentiment antifrançais en République centrafricaine, Alain Stamp demande pardon comme Français lors d’un congrès à Bangui, puis devant le président de la République centrafricaine. Récit.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 28 avril 2017

Lire directement l’article sur Christ Seul

En avril 2015 s’est tenu le Forum des évangélistes (FDE) à Yaoudé au Cameroun, auquel j’ai participé en tant que chargé du développement du mentorat et des communautés d’apprentissage de mentors du FDE francophone.

À cette occasion j’ai rencontré le pasteur Anatole Banga, vice-président de l’Alliance Évangélique Centrafricaine, qui conduisait une délégation d’évangélistes. J’ai été bouleversé d’entendre leurs témoignages, apprendre les épreuves traversées par l’Église de Jésus et ses serviteurs, victime des Sélékas, groupe armé anti-chrétiens : églises et maisons brulées, pasteurs et hommes assassinés, femmes et filles violées, outils de travail et commerces détruits, populations déplacées, etc.

J’ai demandé au pasteur Banga ce qui pourrait constituer une aide pour son pays. « Venez faire un FDE en Centrafrique pour nous encourager à retrouver notre confiance dans notre ministère. » J’ai suggéré : « Mais pas sans prendre au préalable deux jours pour vous offrir un temps de guérison et de restauration ! » […]

Alain Stamp

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Un pentecôtiste franco-tamoul témoigne

Un pentecôtiste franco-tamoul témoigne

Alain Zeevakumar est un fidèle de l'Eglise Paris Centre Chrétien, à La Courneuve, conduite par la pasteure Dorothée Rajiah. Il partage avec nous son parcours et sa connaissance du milieu évangélique tamoul en France.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie
Soutien à la formation en théologie de femmes au Congo

Soutien à la formation en théologie de femmes au Congo

Une dizaine d’Eglises cantonales ont contribué au financement de la formation théologique de jeunes femmes en vue de la création d’un ministère féminin au sein d’une communauté baptiste au Congo.

Un contenu proposé par Réformés

Les réformés suisses de moins en moins nombreux

En 40 ans, les réformés suisses sont passés de 45 % à 24 % de la population totale. Les « sans religion » eux, ont grimpé de 1 % à 25 %.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram Les dossiers thématiques de Regards protestants