Henri Dunant (1828-1910)

Henri Dunant (1828-1910)

Genevois protestant, il est à l'origine de la création de la Croix Rouge. Malgré l'attribution du prix Nobel de la Paix de 1901, Henry Dunant meurt le 30 octobre 1910, à 82 ans, après une fin de vie solitaire et dans une grande misère matérielle.

Un contenu proposé par Musée virtuel du protestantisme

Publié le 15 décembre 2017

Lire directement l’article sur Musée virtuel du protestantisme

En 1853, Dunant se rend en Afrique du Nord, envoyé par les banquiers Lullin et Sautter, au nom de la Compagnie genevoise des colonies suisses qui a reçu un terrain à Sétif par concession du gouvernement français, territoire qu’il faut aménager et peupler de plusieurs centaines de colons.

En 1856, il fonde à son tour une société coloniale en Algérie après avoir obtenu une concession de terres, non loin de Saint-Arnaud. Ce sera la Société financière et industrielle des moulins de Mons-Djemila. […]

Lire la suite sur Musée virtuel du protestantisme

Dans la même rubrique...

Le Conseil œcuménique invisible durant la visite du pape ?

Tous les objectifs se sont tournés vers le souverain pontife durant son pèlerinage à Genève, reléguant le conseil œcuménique au second plan médiatique. Le COE tire toutefois un bilan positif de cette visite.

Un contenu proposé par Protestinfo
Un amendement restreint la liberté de religion

Un amendement restreint la liberté de religion

Le 23 mai, au Kazakhstan, le parlement a adopté un nouvel amendement restreignant la liberté de religion.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes
L’Église non, mais les amis oui

L’Église non, mais les amis oui

En Grande-Bretagne, les non-chrétiens ont une image plutôt négative de l’Église, alors qu'ils ont au contraire une opinion plutôt positive à l'égard des chrétiens qu’ils connaissent.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée virtuel du protestantisme

Créé en 2003 par la Fondation pasteur Eugène Bersier, le Musée virtuel du protestantisme propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire