Kim Phuc : « Le pardon m’a permis de survivre »
Témoignage

Kim Phuc : « Le pardon m’a permis de survivre »

Victime des bombardements au Napalm durant la Guerre du Vietnam, Kim Phuc parcourt désormais le monde pour promouvoir le pardon et la réconciliation.

Un contenu proposé par Quart d'heure pour l'essentiel

Publié le 30 avril 2020

Auteur : Christian Willi

Lire directement l’article sur Quart d'heure pour l'essentiel

Des générations entières se souviennent de la photo d’une petite fille courant, nue, pour échapper aux bombardements de Napalm lors de la tristement célèbre Guerre du Vietnam. Nous sommes en 1972. La photo a fait le tour du monde. Elle a même offert le prix Pulitzer à son auteur, Nick Ut. Mais combien connaissent l’histoire derrière la photo, celle de Kim Phuc, une petite fille de neuf ans à l’époque des faits?

La «petite fille de la photo» doit sa survie au sang-froid du photographe, lequel l’a immédiatement emmenée à l’hôpital après avoir pris le fameux cliché. Laissée pour morte à la morgue, elle est retrouvée trois jours plus tard par ses parents partis à sa recherche. Lorsqu’ils découvrent leur fille, elle respire encore. Kim Phuc passera seize mois, couchée, pour se remettre des graves brûlures qui recouvrent une grande partie de son corps.

«Personne ne va jamais m’aimer»

Ce n’est d’ailleurs qu’à sa sortie d’hôpital que la jeune Vietnamienne découvre la photo qui l’a rendue célèbre. «Je l’ai haïe et j’ai eu honte, ce d’autant plus que mes frères et cousins présents sur la photo avaient encore leurs vêtements», confie-t-elle aujourd’hui. «Mais mon rapport à ce cliché a changé lorsque j’ai donné naissance à […]

Lire la suite sur Quart d'heure pour l'essentiel

Dans la même rubrique...

L’assaut du Capitole, ultime legs de Donald Trump ?

Alors que Joe Biden s’apprête à succéder à Donald Trump, deux historiens évoquent le trumpisme et le tournant qu’a constitué l’assaut du Capitole, le 6 janvier dernier.

Un contenu proposé par Réforme

Attaquer le Capitole pour défendre la volonté de Dieu

Lors de la tentative d’insurrection au Capitole le 6 janvier, de nombreuses pancartes aux références chrétiennes ont été brandies par les manifestants pro-Trump.

Un contenu proposé par Réformés

Face au coronavirus, elles ont choisi l’espoir

Dans un Israël fortement touché par la pandémie, Valentina, Khadra, Natalie, Samah et Evi racontent ce qui les a aidées à tenir le coup cette année.

Un contenu proposé par Réformés

Au Capitole, une bannière « Jésus 2020 » brandie par des manifestants

La présence de bannières religieuses au sein de la manifestation du 6 janvier au Capitole a de nouveau mis en lumière le soutien indéfectible d’une partie de la droite évangélique à Donald Trump.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Quart d’heure pour l’essentiel

Tabloïd diffusé à grande échelle en Suisse romande et en France. Lancé en 2006 à l’occasion du Mondial de football, il propose un lieu de dialogue sur des questions existentielles autour d’événements tels un événement sportif d’envergure internationale ou une fête chrétienne.

Derniers contenus du partenaire