Leçons d'Irlande du Nord

Leçons d’Irlande du Nord

Joe Campbell a été longtemps actif dans le domaine de la médiation dans son pays, avant et après l’accord de paix en 1998 dit de Vendredi saint entre catholiques et protestants. Retour sur son travail pour la paix par la médiation et leçons apprises sur le terrain…

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 13 novembre 2015

Lire directement l’article sur Christ Seul

Jeune professeur dans un lycée au nord de Belfast en Irlande du Nord durant les années 1970, il était clair pour moi que certaines tueries et violences politiques qui paralysaient la société étaient en fait soutenus par des jeunes au chômage à la fin de leurs études, choisissant l’agitation et rejoignant une ou plusieurs organisations illégales et violentes de l’époque, par besoin de camaraderie. Ma réponse a été de réfléchir à ma foi chrétienne. Si ma foi n’avait rien à dire dans cette situation, alors je n’avais rien à dire. J’ai démissionné de l’enseignement et j’ai commencé à travailler directement avec ces jeunes dans le cadre d’un centre des Unions Chrétiennes de Jeunes Gens nouvellement ouvert en ville. Un programme passionnant d’activités en plein air, de formations à l’emploi et de rencontres favorisant l’amitié entre jeunes catholiques et protestants. Il y avait certes des tensions et des défis, mais des vies ont été changées en bien, malgré les difficultés.

La violence était toujours encore présente partout en Irlande du Nord. Après 11 années de travail sur le front de la jeunesse, j’avais besoin de repos, au risque de craquer. Une année sabbatique au Anabaptist Mennonite Biblical Seminary à Elkhart, Indiana (USA) m’a préparé pour la phase suivante, le travail pour la paix.

Après quatre années dans la formation de responsables jeunesse à leur travail difficile et plein de défis, d’autres possibilités se sont ouvertes. Durant mon année sabbatique, je m’étais formé pour le travail de médiation entre victimes et offenseurs, ce qui m’a permis, à mon retour à Belfast, de participer aux débuts de la petite organisation qui devint plus tard Mediation Network Northern Ireland. Je fus le troisième membre à rejoindre l’équipe. Après quelques années, nous étions 12 employés, 30 employés à temps partiel, et quelque 60 volontaires. Le travail consistait à mettre en œuvre le concept et la pratique de la médiation là où les conflits s’exprimaient. Généralement, cela se passait dans la rue, entre voisins ou entre hommes politiques, entre policiers et la population, sur le lieu de travail ou même dans les foyers. […]

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

La force et le droit

L’Union européenne veut s’affirmer comme le champion de la démocratie dans le monde.

Un contenu proposé par L’esprit européen

États-Unis : la pasteure Paula White-Cain s’inquiète d’un “vol” de l’élection

La conseillère spirituelle de la Maison-Blanche, qui s’inscrit dans le courant néo-charismatique, est une proche de Donald Trump.

Un contenu proposé par

Arménie : des ONG chrétiennes appellent à l’aide

Le récent conflit dans le Haut-Karabakh a entraîné le déplacement forcé de dizaines de milliers de civils vers l’Arménie.

Un contenu proposé par

« Un processus fragile et vagabond »

Le journaliste Benoît Guillou a observé des scènes de pardons au Rwanda où les génocidaires hutus ont massacré 800000 Tutsis en 1994.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast