Portrait

Trois choses à savoir sur Naftali Bennett, 13e Premier ministre d’Israël

Dimanche 13 juin, Benjamin Netanyahu a été écarté du pouvoir. Naftali Bennett, le chef du parti Yamina, est désormais à la tête du gouvernement pendant deux ans.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 14 juin 2021

Plusieurs vies

Né le 25 mars 1972 à Haïfa, Naftali Bennett est le fils de juifs libéraux américains, immigrés en Israël après la guerre de 1967. Marié à Gilat Bennett, pâtissière de formation, il est le père de quatre enfants. Mobilisé en 1990, il sert dans la prestigieuse unité militaire « Sayeret Matkal » (l’escouade de l’état-major), puis dans les commandos Maglan. Il restera six ans sous l’uniforme. Diplômé en droit de l’université hébraïque de Jérusalem, il fonde en 1999 la start-up de cybersécurité Cyotta et devient l’une des figures de la start-up nation. En 2005, il revend sa société pour 145 millions de dollars.

Proche de Netanyahu

L’année suivante, il rejoint le Likoud, qui s’est peu à peu imposé comme la principale force politique d’Israël. Il s’agit du parti pour lequel a toujours voté sa famille. De 2015 à 2019, dans les gouvernements de Benyamin Netanyahou, il est ministre de l’Éducation, ministre de la Diaspora et membre du cabinet de Sécurité et, de 2019 à 2020, ministre de la Défense.
Colonialisme, hostilité envers la Cour suprême, proximité avec le monde des affaires… Ses points communs avec l’ancien Premier ministre sont nombreux. Il s’est forgé une « image faite sur mesure pour un public qui cherche désespérément un remplaçant légitime à Netanyahu », note Evan Gottesman de l’Israël Policy Forum.

Figure incontournable du camp nationaliste

Il dirige le parti politique nationaliste Yamina (« À droite »), après avoir été à la tête de la formation nationaliste et sioniste religieux Le Foyer juif, parti historique des colons. Il s’oppose à la solution à deux États et à l’égalité des droits entre juifs et non juifs au sein d’Israël. En 2018, il soutient l’adoption de la loi sur l’État-nation du peuple juif, établissant une différence légale entre les citoyens israéliens juifs et non juifs.

Vous pourriez aimer aussi

Vers une réforme de la fiscalité mondiale

Rassemblés à Londres le 5 juin, les ministres des finances des pays du G7 se sont accordés à mettre en place un taux d’imposition minimum des bénéfices des sociétés.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Comment pourrait évoluer l’épidémie de Covid cet été ? 

C’est la question qui taraude les Français, qui après une année confinée, souhaitent profiter du soleil et retrouver une part de liberté.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Conflit israélo-palestinien : comment expliquer le regain de violence ?

On n’avait pas vu une telle flambée de violence depuis 20 ans. Le bilan s’élève déjà à des centaines de morts.

Un contenu proposé par Une plume et des gens