Dans les sociétés traditionnelles, le mariage avait peu à avoir avec l’amour. Sa première fonction était d’assurer l’éducation des enfants et d’organiser la transmission du patrimoine. La grande évolution de la modernité est l’émergence du mariage d’amour, ce qui le rend plus beau, plus agréable, mais aussi plus fragile.