D’un côté nous savons que la mort existe et qu’elle fait partie de la vie, d’un autre chaque mort reste un événement unique et irrémédiable qui nous renvoie aux blessures et à la fragilité de notre personne.