Le dimanche de la réformation, les protestants se souviennent des principes qui fondent la Réforme, non par anticatholicisme ou crispation identitaire, mais pour ne jamais oublier la parole de foi et de liberté qui fonde le protestantisme.