Mieux comprendre

Alerte variant Delta

A travers le monde, la progression fulgurante du variant Delta suscite des reconfinements.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 29 juin 2021

Face au variant Delta, de nombreux pays resserrent la vis. Depuis dimanche, les habitants de Sydney sont de nouveau confinés. Israël a rétabli l’obligation de port du masque en intérieur, dans les lieux publics fermés et les entreprises, dix jours seulement après avoir levé la mesure. Le Portugal a décidé d’interrompre la levée progressive de ses restrictions sanitaires, et même de les resserrer à Lisbonne.

Plus transmissible 

Détecté pour la première fois en Inde à la fin de l’année 2020, ce variant est désormais présent dans au moins 85 pays, selon l’OMS. Fin août, il pourrait représenter 90 % des contaminations au coronavirus en Europe. Si ce variant inquiète, c’est qu’il est jugé plus contagieux que la souche initiale du Sars-Cov-2. « Le variant Delta est plus transmissible de l’ordre de 40% à 60%, par rapport au variant Alpha [celui identifié au Royaume-Uni], lui-même 50% plus transmissible que le variant original » a indiqué l’épidémiologiste Mahmoud Zureik sur Franceinfo. On ignore néanmoins s’il est plus dangereux. « Les premiers résultats sur la dangerosité suggèrent que le variant Delta est plus redoutable, mais ils doivent être consolidés et il faut d’autres études pour confirmer », note Mahmoud Zureik.

La vaccination, une condition

En France, il représenterait actuellement entre 9 et 10 % des nouvelles contaminations. L’inquiétude grandit particulièrement dans Les Landes où il représente 70 % des contaminations.
Le variant Delta sera-t-il à l’origine d’une quatrième vague et le retour de nouvelles restrictions à la fin de l’été ? Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a alerté sur le risque de reprise épidémique. Pour contenir la propagation du virus, la vaccination est une arme efficace à condition d’avoir reçu les deux doses. Au Royaume-Uni et en Israël, où une grande partie de la population est totalement vaccinée, les cas de contamination au variant Delta ne se sont pas traduits par une hausse des cas graves. Dans Les Landes, l’activité aux urgences pour suspicion de Covid-19 reste faible très probablement car ce sont les jeunes peu susceptibles de développer des formes graves qui sont contaminés et non les personnes plus âgées qui elles sont vaccinées. Sur Europe 1, Philippe Amouyel, épidémiologiste au CHU de Lille, lance un appel aux Français à se faire vacciner, avec les deux doses afin de freiner la progression du variant Delta du Covid-19. Avec 31.53% de sa population ayant reçu toutes les doses requises, la France est encore loin de l’immunité collective. Pourtant, c’est la condition pour sortir de la spirale des variants.

Vous pourriez aimer aussi

Ce qu’il faut savoir sur le pass sanitaire cet été

En vigueur depuis le 9 juin, le pass sanitaire simplifiera la tâche de de bon nombre de voyageurs. Il est néanmoins pas obligatoire partout.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Comment pourrait évoluer l’épidémie de Covid cet été ? 

C’est la question qui taraude les Français, qui après une année confinée, souhaitent profiter du soleil et retrouver une part de liberté.

Un contenu proposé par Une plume et des gens
Crise sanitaire : comment rassurer les enfants ?

Crise sanitaire : comment rassurer les enfants ?

Adolescents et jeunes enfants font face - comme nous - aux contraintes nouvelles imposées par la pandémie. Mais ils expriment moins leurs inquiétudes ou différemment. Comment éviter qu'ils soient trop anxieux ?

Un contenu proposé par Inspirations