Bonne et mauvaise conscience

Bonne et mauvaise conscience

Le contrôle de l'image qu'il donne de lui-même est la préoccupation majeure de l'homme politique, surtout à la veille d'élections...

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 13 février 2017

Auteur : André Gounelle

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Hannah Arendt a écrit que seuls les gens bien, les « bonnes gens », ont la capacité d’avoir mauvaise conscience. Ils portent en eux des préoccupations et des exigences morales qui les amènent à s’évaluer et à mesurer l’écart entre ce qu’ils sont et ce qu’ils devraient être. Par contre, selon Arendt, les « gens vraiment mauvais » ont en général « bonne conscience ». Ils n’ont ni interrogations ni doutes sur eux-mêmes. Ils sont contents d’eux. Au lieu de les accuser, leur conscience les conforte.

L’homme politique, c’est son destin et on ne voit pas comment il y échapperait surtout à la veille d’élections, se préoccupe en priorité de l’image qu’il donne de lui-même. Il évolue sur une scène où il s’agit de jouer un rôle, d’incarner un personnage. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

Comme Monsieur Gustave

Nous ferions bien de nous inspirer de Monsieur Gustave, le maître d'hôtel du Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, qui reste fidèle à ses valeurs alors que le monde autour de lui vacille. L'éditorial de la rédaction.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Manifestations du 1er mai, guerre en Ukraine, mort de Régine… Les 5 informations à retenir du week-end

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume l'actualité du week-end écoulé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Environnement : les gourdes sont-elles si écolos ?

Depuis quelque temps, la gourde est devenue un objet incontournable mais cette alternative à la bouteille en plastique pourrait ne pas être si écolo que cela.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Retour sur le débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

Le débat d’entre-deux-tours a pris la forme d’un examen de rattrapage pour Marine Pen en net progrès, moins imprécise et confuse cette fois, mais toujours dominée par la technicité d’un président en exercice, au ton un peu trop professoral.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast