Crise sanitaire

Ce que l’on sait déjà pour la rentrée 2021

Alors que la rentrée scolaire arrive à grand pas, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer a dévoilé le protocole sanitaire qui s’appliquera en septembre.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 24 août 2021

C’est un protocole regardé de près par les Français inquiets d’une reprise de la pandémie à la rentrée mais aussi par ceux opposés à la vaccination ou au passe sanitaire. « Touche pas à mes enfants ! » tel était slogan affiché, samedi 21 juillet, sur des pancartes lors des rassemblements anti-passe sanitaire. D’autant plus qu’Emmanuel Macron a fait de l’ouverture des établissements scolaires une de ses priorités dans ce contexte de crise. En 2021, les élèves retourneront sur les bancs de l’école le jeudi 2 septembre.

Dans les colonnes du Journal du dimanche (JDD) du 22 août, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a donné des précisions sur le protocole sanitaire en vigueur pour cette deuxième rentrée scolaire marquée par la pandémie. Pour l’heure, c’est le « niveau 2 » (sur quatre) du protocole diffusé fin juillet qui a été retenu pour la France métropolitaine.
Ce niveau d’alerte est « celui qui nous permet d’avoir la rentrée la plus normale possible, avec les élèves en classe, tout en préservant la santé de chacun », a déclaré Jean-Michel Blanquer.

Concrètement, les élèves iront en classe tous les jours en effectifs complets, continueront à porter le masque à l’intérieur et à respecter les gestes barrières et le non-brassage entre les niveaux scolaires. Vigilance du côté de l’EPS : en intérieur, les enseignants sont invités à éviter les sports « de contact », a précisé le ministre. Sur la gestion des cas positifs et des cas contacts, à l’école primaire, le protocole demeure inchangé : un cas de Covid-19 entraîne la fermeture de la classe.

Selon des projections de l’Institut Pasteur, les enfants et les adolescents pourraient représenter la moitié des contaminations au mois de septembre. Dans Le Monde, des acteurs de l’école ont exprimé leurs inquiétudes. « Ce protocole n’est pas à la hauteur du risque, juge Guislaine David, secrétaire générale du SNUipp, Très vite, les classes vont recommencer à fermer, car la circulation virale à l’école primaire sera importante. » Aujourd’hui, plus de 55 % des 12-17 ans ont reçu au moins une dose, comme plus de 70% de la population. La vaccination est un atout que nous ne disposions pas à la rentrée précédente, selon Jean-Michel Blanquer.

Vous pourriez aimer aussi

Situation dramatique dans les Antilles

En Guadeloupe et en Martinique, l’augmentation des contaminations se traduit par une explosion des formes graves de Covid-19.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Passe sanitaire, quels changements ?

Validée par le conseil constitutionnel, l’extension du passe sanitaire entre en vigueur dès le lundi 9 août.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Le vaccin, une protection fiable à 100 % contre la Covid ?

Alors que le variant delta continue sa poussée en pleine saison estivale, les Français déjà vaccinés sont-ils totalement à l’abri ?

Un contenu proposé par Une plume et des gens