Commémorer ?

Commémorer ?

Ne commémore-t-on pas trop ? Le billet d'André Gounelle pour Evangile et liberté.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 11 janvier 2016

Auteur : André Gounelle

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Au lendemain de la défaite de 1870, Gambetta, à propos des « provinces perdues » et d’une éventuelle revanche, aurait dit : « Y penser toujours, n’en parler jamais ». Consigne curieuse puisque ce que l’on tait risque de disparaître de notre horizon et que « mettre des mots », nous le savons aujourd’hui, aide à affronter souffrances et problèmes.

On n’a vraiment pas choisi la discrétion pour les événements de janvier 2015 ; on les a abondamment commémorés. Je me suis demandé (question inconvenante ?) si on n’en faisait pas trop et si on n’entretenait et n’envenimait pas des plaies plus qu’on ne les soignait ou soulageait.

Le christianisme commémore beaucoup. Noël, Pâques, Pentecôte entendent préserver de l’oubli et rendre présents des événements passés. Quand Jésus, le soir de son arrestation, distribue à ses disciples le pain et le vin, il dit « faites ceci en mémoire de moi ». C’est bien un « mémorial » ; mais les textes précisent tout de suite que ce mémorial oriente vers un avenir, celui du Royaume de Dieu, qui y mettra fin (il en est à la fois la finalité et le terme). De même, les « fêtes » sont là tout autant pour annoncer ce que Dieu fera que pour rappeler ce qu’il a fait. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

La culture du flux et le déni

Le manque de masques de protection en France au début de la pandémie reflète l’échec d’une culture du flux, qui a évincé la culture du stock. L’expérience invite à réinvestir l’espace, le temps, le corps, la vulnérabilité, au lieu de les dénier.

Un contenu proposé par Forum protestant

La liberté de blasphémer

A l'heure du procès des attentats de Charlie Hebdo, Emmanuel Macron a rappelé le droit au blasphème en France. Compatible avec la défense des croyants, l’offense à Dieu n’est toutefois pas recommandée par ces derniers.

Un contenu proposé par

François Clavairoly reçu par Jean Castex

Les mesures sanitaires et la future loi sur les séparatismes étaient à l'ordre du jour de la rencontre entre le président de la Fédération protestante de France et le Premier ministre.

Un contenu proposé par

Bat’ire : une entreprise d’insertion dans le domaine du bâtiment

Les objectifs de Bat'ire : La rénovation d’appartements ou d’autres locaux grâce à une main d’œuvre sur le chemin du retour à l’emploi.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast