Conséquences

Covid : quel impact économique sur les secteurs culturels ?

Le 15 décembre à 20h, un couvre-feu remplacera le confinement. Mais les cinémas, théâtres et musées resteront fermés au moins trois semaines supplémentaires.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 15 décembre 2020

L’inquiétude et la colère grandissent dans les lieux culturels, contraints de rester fermés jusqu’au 7 janvier au moins, contrairement à ce qui avait été suggéré par Emmanuel Macron lors de son allocution du 24 novembre. Cette dernière décision gouvernementale a suscité l’indignation parmi la plupart des professionnels.  « On s’entasse dans le métro et les gares tandis que théâtres et cinémas sont fermés. C’est inique, écœurant et dégoûtant. Quel mépris pour les artistes et les créateurs », s’exclame Pascal Rogard, directeur général de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), dans un message diffusé sur Twitter. Dans la ville de Montpellier, le samedi 12 décembre, environ 200 artistes du spectacle vivant ont dansé au pied du Corum, bâtiment emblématique du centre-ville, pour dénoncer la décision du gouvernement de maintenir les salles de spectacle fermées.

Dès mars, après le début du confinement, le service des études et statistiques du ministère de la Culture a mené l’enquête auprès de 7.800 acteurs pour évaluer l’étendue des dégâts financiers et les conséquences à court et moyen terme sur l’emploi. Quelques chiffres à retenir :

  • 22,3 milliards d’euros tel est le montant de l’impact de la crise sanitaire liée au coronavirus sur les secteurs culturels, avec une baisse moyenne de chiffre d’affaires de 25% en 2020 par rapport à l’année 2019.
  • La culture est le deuxième domaine le plus frappé par cette crise, après la construction.
  • Des dégâts encore plus considérables sur le secteur du spectacle vivant dont le chiffre d’affaires chute de 72%.
  • En juillet 2020, le musée du Louvre a accueilli 4 fois moins de visiteurs que d’habitude dont plus de la moitié étaient français. Au Château de Versailles, la fréquentation a été divisée par 3.
  • Les plateformes de streaming et téléchargement et le jeu vidéo enregistrent, quant à elles, un chiffre d’affaires en croissance de 15 % en 2020.

Roselyne Bachelot a indiqué qu’elle demanderait 35 millions d’euros supplémentaires pour cette fin d’année. Cette aide sera-t-elle suffisante ? Rappelons que le secteur qui compte aujourd’hui près de 80 000 entreprises et plus de 635 000 salariés. Avant la pandémie, le poids de la culture en France était estimé à 2,3% de l’économie.

Vous pourriez aimer aussi

Vers une troisième vague après Noël ?

Alors que la fin du confinement prévu le 15 décembre s’approche à grands pas, la crainte d’une troisième vague commence à occuper les esprits.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Mesures anti-Covid : où en sont nos voisins européens ?

Alors que les Français attendent l’allocution présidentielle pour connaître les prochaines étapes du confinement, tour d’horizon de la situation ailleurs en Europe.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Un vaccin, une solution à court terme ?

En plein confinement, les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé avoir développé un vaccin efficace à 90% contre le coronavirus. Peut-on espérer une sortie de crise ?

Un contenu proposé par Une plume et des gens