Discerner dans un monde hyperconnecté
Numérique

Discerner dans un monde hyperconnecté

Alors que l'internaute moyen passe en moyenne six heures par jour devant des appareils connectés, comment faire le tri dans le flot d'information proposé chaque jour ?

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 29 mai 2021

Auteur : Alain Stamp

Lire directement l’article sur Christ Seul

Devant les écrans, nous perdons la notion du temps. C’est si vrai que certains systèmes de gestion des smartphones proposent la fonction « Temps d’écran » qui fournit un rapport hebdomadaire du temps passé. Comme pour nous rappeler à la réalité. Et nous avons d’autres appareils ! J’ai toujours pensé que les chrétiens n’avaient pas un comportement très différent de l’internaute moyen. Je vous invite à évaluer votre consommation – contenu et temps consacré – ainsi que celle de vos enfants. Il est impossible que l’hyperconnexion n’exerce pas une influence sur votre vision du monde et votre spiritualité. Une vraie prise de conscience s’impose !

Retour aux sources

Vous ouvrez Internet, un réseau social, et vous êtes confronté à un flot d’informations dont il vous est impossible d’évaluer la valeur ou la pertinence. Le sociologue G. Bronner souligne : « Aujourd’hui, un anonyme anti-vaccin complotiste est en mesure de contester directement un Nobel de médecine.¹» Discerner réclame presque un travail de journaliste, pour vérifier la source ! Illustration : Un compte Facebook, qui s’affiche comme chrétien, relaie une info « Le premier confinement a-t-il ralenti l’épidémie ? » Par WhatsApp un ami me demande ce que j’en pense. J’utilise Google, et je trouve la source : l’article provient du site Sputnick bien identifié². Pour discerner, il est impératif de ne rien accepter sans un œil critique et un minimum de connaissance de la source. Nous n’avons pas le droit de simplement cliquer, liker ou partager ! Discerner appelle notre vigilance.

Conscients de notre crédulité

« La crédulité prendra toujours la rationalité de vitesse, car elle épouse la pente de nos intuitions. Le faux se diffuse donc bien plus vite que le vrai, qui, lui, n’est pas toujours vraisemblable ; intuitivement, la terre nous semble plus plate que ronde, et c’est le Soleil qui nous paraît tourner autour de la Terre, deux erreurs que la rationalité scientifique a dû corriger.³ » écrit Gérard Bronner. Il y a, pour nous évangéliques, un risque supplémentaire : celui de vérifier nos croyances, en particulier eschatologiques, à l’aune de […]

Lire la suite sur Christ Seul

Vous pourriez aimer aussi

Le numérique peut-il être éthique ?

En 20 ans, les écrans ont envahi toutes les sphères de notre vie.

Un contenu proposé par Réformés

Au travail, les écrans vont-ils finir par nous déshumaniser ?

Ce qui est en jeu, c'est bien une modification profonde « de la nature et de la qualité des relations humaines au travail », selon le philosophe Patrice Mignon.

Un contenu proposé par Réformés
L’usage des écrans, un danger pour la démocratie ?

L’usage des écrans, un danger pour la démocratie ?

Michel Desmurget, chercheur en neurosciences cognitives, et auteur de "La Fabrique du crétin digital" revient sur l’impact des écrans sur le jeune public.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast