Mieux comprendre

Eric Zemmour, du « Quotidien de Paris » aux ambitions politiques

Au cœur de toutes les attentions, le polémiste dont les ambitions présidentielles semblent se confirmer, a été écarté de son émission diffusée sur la chaîne CNews. Retour sur son parcours.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 14 septembre 2021

Depuis le mercredi 8 septembre, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) considère désormais Éric Zemmour comme une personnalité politique. Ses prises de parole portant sur « le débat politique national » doivent désormais être l’objet d’un décompte. A la suite de cette décision, la chaîne CNews a pris la décision de l’écarter de son émission « Face à l’info ». Bien que l’éditorialiste ne soit pas encore déclaré candidat à l’élection présidentielle, sa carrière prend un autre dimension depuis quelques mois.
Issu d’une famille juive d’Algérie, Eric Zemmour est né à Montreuil, en Seine-Saint Denis, en 1958. Lui-même se définit comme un Français d’origine berbère. Diplômé de Sciences Po, il commence une carrière journalistique dans la presse écrite, travaillant au Quotidien de Paris de 1986 à 1994. C’est d’ailleurs dans ce journal qu’il a rencontré Mylène Chichportich, sa future épouse, avocate spécialisée dans le droit des faillites. En 1996, il intègre la rédaction du Figaro où il deviendra grand reporter au service politique jusqu’en 2009. À partir de 2010 et jusqu’en septembre 2021, Zemmour est chroniqueur hebdomadaire dans Le Figaro Magazine.

D’une télé à une autre 

L’éditorialiste, qui ne mâche pas ses mots, est connu également pour sa carrière télé. Il a été chroniqueur et polémiste dans l’émission télévisée « On n’est pas couché », sur France 2, « Ça se dispute », sur i>Télé, et « Z comme Zemmour » sur RTL. Et ne s’est pas fait que des amis. L’animateur Laurent Ruquier regrettera avoir donné la parole à Éric Zemmour pendant cinq années. À partir de 2019, Éric Zemmour participe à la nouvelle émission de CNews Face à l’info, au sein de laquelle il débat de l’actualité avec des chroniqueurs.
A côté de ses activités médiatiques, Eric Zemmour est l’auteur d’essais et livres politiques notamment « Le premier sexe » (Denoël, 2006), dans lequel il dénonce une féminisation excessive de la société, se brouillant durablement avec les mouvements féministes. Dans « Le destin français », paru en 2018, l’essayiste revisite le passé, de Clovis à Charles de Gaulle, des Croisades au djihad contemporain. En 2021 sortira « La France n’a pas dit son dernier mot ». Déjà condamné à trois reprises en 2011, 2018 et 2020 pour provocation à la discrimination raciale et provocation à la haine religieuse envers les musulmans, Eric Zemmour doit comparaître prochainement devant le tribunal correctionnel de Paris pour « provocation à la haine raciale » et « insultes racistes », son procès pourrait bien être renvoyé. À partir de 2019, une possible candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle de 2022 est évoquée. En septembre 2021, des médias font savoir que l’éditorialiste a commencé à chercher depuis quelques semaines les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à l’élection présidentielle.

Vous pourriez aimer aussi

En Guinée, coup d’État et incertitudes

Ce dimanche 5 septembre, des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé avoir capturé le président, Alpha Condé, élu depuis 2010 à la tête du pays.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Qu’est-ce que l’État islamique au Khorasan ?

Le 19 août, l’attentat meurtrier, revendiqué par l'Etat islamique au Khorasan (EI-K, désigné parfois par le sigle anglais ISKP), a fait des dizaines de morts dont 13 soldats américains.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Situation dramatique dans les Antilles

En Guadeloupe et en Martinique, l’augmentation des contaminations se traduit par une explosion des formes graves de Covid-19.

Un contenu proposé par Une plume et des gens