Espérance chrétienne et violences du capitalisme

Avant d’aborder l’espérance chrétienne aujourd’hui, il nous faut évoquer les violences du capitalisme.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 23 mars 2015

Auteur : Jean-Pierre Rive

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Elles sont nombreuses et bien connues : dégradation de la planète, enrichissement considérable des plus riches et appauvrissement des plus pauvres, précarisation souvent menaçante pour un toujours plus grand nombre de familles, marchandisation toujours accrue des relations, monétarisation des services et bientôt des corps, nourriture falsifiée, santé menacée par les impératifs financiers,  immigration pénalisée et criminalisée etc…

Mais il y a aussi dans nos sociétés qui s’affichent comme démocratiques une violence plus sournoise, celle de certaines de nos institutions qui, par leur gigantisme et leur standardisation et ceci malgré les efforts de certains de leurs agents, rejettent l’autre dans l’anonymat d’un guichet ou d’un dossier numérisé, aggravant ainsi des situations réelles de souffrance qui conduisent au désespoir. Cette violence de plus génère, en réponse à cette violence, des comportements eux-mêmes violents. Le sentiment d’impuissance et d’absurdité provoque des réactions violentes et parfois criminelles qui sont autant de symptômes des impasses d’un monde qui ne sait plus où il va.

Et puis il y a la violence des mots, des mots qui ne veulent plus prendre en compte ces réalités, des discours anesthésiants qui sont autant de dénégations d’une situation qui risque de déboucher maintenant dans un avenir proche sur des catastrophes coûteuses en vies humaines, sur des troubles sociaux incontrôlables, sur des souffrances majeures.
Il s’agit là d’une violence où les connivences entre les puissants sont immenses, des connivences qui se manifestent dans (entre autres) l’élaboration d’une langue qui, sous des dehors d’expertise et de réalisme, est un écran de fumée destiné à consolider des pratiques économiques et financières et organise la mise en forme d’un « récit » qui veut montrer, comme le faisaient les mythes des religions traditionnelles, qu’il y a un destin incontournable et que l’on ne peut « pas faire autrement ». […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

Sortir des écrans

Le travail à distance est devenu une seconde nature. Beaucoup d’effets positifs et autant de problèmes nouveaux ou augmentés. Le passage obligé et accru devant les écrans en fait partie.

Un contenu proposé par Croire et vivre

« L’Église ne peut être réduite à la spiritualité »

La pasteure Catherine McMillan défend qu’il est de leur responsabilité première que de prendre parfois position politiquement.

Un contenu proposé par Réformés

L’aumônier et le psychiatre : rivaux ou alliés ?

En prison, l’aumônier et le psychiatre offrent de rares espaces d’intimité aux détenus.

Un contenu proposé par Aumônerie protestante des prisons

Dear Valid People : « C’est ce dont j’ai besoin »

Damien Fargeout reçoit Mickael , agent administratif en situation de handicap.

Un contenu proposé par Radio FM Plus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants