Jouer, jouons !

Jouer, jouons !

Le jeu permet d’apprendre sur soi, et, dans le cas des jeux de coopération, d’apprendre à collaborer et à être solidaire dans une tâche à accomplir.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 23 septembre 2016

Auteur : Hélène Bourdel

Lire directement l’article sur Christ Seul

A découvrir en famille ou en groupes pour un week-end d’Église

Jouer est essentiel ! Jouer pour découvrir son corps et ses limites, son environnement, développer son imagination, apprendre à communiquer ; pour expérimenter sans trop de risque, « pour de semblant » ; jouer est formateur… Et ce n’est pas réservé aux enfants : le jeu peut être formateur aussi dans un groupe d’adultes – sans oublier les richesses des jeux où adultes et enfants jouent ensemble. Et parce que jouer est fondamental, il est bon de mesurer les enjeux des jeux.

Qu’apprend-t-on vraiment en jouant ?

Beaucoup de jeux sont fondés sur la rivalité, conduisent à la compétition : à la fin, il y a un gagnant… et des perdants. Gagner stimule… mais conduit à l’envie de faire perdre les autres. Et l’orgueil n’est jamais loin ! On peut penser que gagner ensemble, dans un jeu collectif, soude le groupe… Quel groupe ? Et à quel prix ? Mépris pour ceux qui ont perdu (quand on a gagné), fermeture du groupe sur lui-même, et l’enchaînement va vite vers le chauvinisme, l’esprit de clocher. Et le public est pire que les joueurs.

Mais perdre est une épreuve terrible. Certains diront que c’est une école de la vie. Pas très fraternelle, comme vie, où les échecs conduisent à l’exclusion. Perte, parfois irrémédiable chez un enfant, de l’estime de soi. Manque de confiance, repli, inquiétude. En groupe, c’est encore pire ! Rancœur envers ceux qui ont gagné, agressivité envers ceux, dans le groupe, qu’on accuse d’avoir fait perdre, désirs de vengeance, course au dopage, à la fraude, quand ce n’est pas la violence envers les arbitres et les juges ! Nous n’inventons rien, repensez aux commentaires après un match. Alors , que faire ? […]

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Pourquoi faut-il prendre soin des garçons ?

Pour aider les filles, il faut aussi prendre soin des garçons. Suite du post sur la tenue républicaine. Les explications d'une ex-proviseur de lycée.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

L’Eternel : le gardien du stade en Premier League

Nombreux ont été les téléspectateurs à etre interpellés par la présence d’une banderole citant le Psaume 23 dans le stade de West Bromwich Albion évoluant en Premier League de football anglais.

Un contenu proposé par Le blog de Joël Thibault

Dieu est-il sexiste ? Oser sortir des stéréotypes

Une journée de conférence organisée par un groupe de femmes de l’Église Réformée Évangélique Neuchâteloise.

Un contenu proposé par Servir ensemble

Les enfants et jeunes adultes sont de plus en plus pauvres

Selon l’Observatoire des inégalités, la précarité touche de plus en plus d’enfants et de jeunes adultes. Or, leur situation s’est aggravée depuis le début de la crise sanitaire.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram