La justice n’est pas un tohu-bohu
Réflexion

La justice n’est pas un tohu-bohu

Le seul mot de « Justice », en dehors d’une vertu bien connue, évoque immédiatement au moins deux univers. Les explications de Michel Miaille, professeur honoraire à la Faculté de Droit de Montpellier.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 23 juin 2020

Auteur : Michel Miaille

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

C’est d’abord un monde à part. Tout, dans la langue qu’elle utilise (la langue judiciaire pas plus claire à l’oral qu’à l’écrit), dans les costumes qu’elle exhibe (et peu savent reconnaître la robe d’un avocat ou d’un greffier de celle d’un magistrat) et dans les institutions qu’elle incarne, constitue un monde assez « opaque » pour le citoyen moyen : d’où le sentiment mélangé de révérence et de crainte qu’elle suscite.

Mais il y a plus : c’est un monde complexe. Les différentes « instances » qu’elle empile (la première instance, la seconde et ainsi de suite) sont autant de mondes compliqués car les règles peuvent varier de l’une à l’autre. Et les compétences complètent ce tableau, où le néophyte ne comprend pas « pourquoi les juges n’ont pas dit ceci ou cela… ». Bref de quoi agacer les citoyens et valoriser ceux qui, s’y connaissant un peu, ont fait des études de droit.

Pour aller au plus simple, on pourrait dérouler un propos en trois temps : l’histoire, toujours présente dans les institutions, la structure spécifiquement française du système judiciaire et enfin un regard sur le mode de fonctionnement.

1. Une histoire particulière : d’une justice divinement royale à une justice du Peuple

Dès le Haut Moyen-Âge, le signe de l’autorité n’est pas comme le croient beaucoup de nos contemporains l’armée ou les finances, mais la justice, car dans cet exercice, l’homme ressemble à Dieu. Mais cette justice est émiettée entre d’innombrables détenteurs d’autorités qui s’empilent et se […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Vous pourriez aimer aussi

Respect du droit et confiance

Respect du droit et confiance

Le Défenseur des droits Jacques Toubon, saisi par un tribunal dans une affaire de contrôles de police, a parlé de « discrimination systémique ». L'analyse du sociologue Frédéric de Coninck.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Justice, amour et liberté, une nouvelle devise ?

L'édito vidéo du 3 juin de Samuel Amedro, conseiller théologique à Réforme.

Un contenu proposé par
Le chrétien, un homme révolté

Le chrétien, un homme révolté

Face à l’injustice du monde et au chaos qui y règne souvent, face aux fausses valeurs qui y dominent parfois, face aux dangers qui menacent l’humanité, le chrétien peut-il se contenter de prêcher l’amour du prochain ?

Un contenu proposé par Évangile et liberté

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram