L’hydre « pédophilie »

L’hydre « pédophilie »

Alors que sont révélées plusieurs affaires de pédophilie dans l'Eglise catholique, la rédaction d’Évangile et liberté publie un témoignage pour aider ceux qui ont souffert ou souffrent encore, et contribuer à libérer la parole.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 25 septembre 2018

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Comprendre ceux qui ont souffert et souffrent encore de quelque chose qu’ils n’ont pas compris sur le moment. Aider ceux qui sont dans une situation analogue de pouvoir un peu mieux comprendre ce qu’ils ont subit ou ce qu’ils ont commis.

Nous avons souhaité préserver l’anonymat de notre ami, à sa demande, pour respecter la mémoire de ses parents et pour éviter d’en faire une affaire personnelle. Ce qui compte pour nous, c’est que nul ne soit condamné à porter pour le reste de sa vie un fardeau qui n’est pas le sien.

Victime d’un prêtre pédophile

Il y a 58 ans (j’avais 10 ans), j’étais« Petit Chanteur » dans la chorale de la paroisse de mes parents »… Nous donnions des concerts dans des grandes salles (la salle Gaveau ou la salle Pleyel, par exemple), nous enregistrions des disques chez Erato, nous participions à des émissions de télévision, et nous faisions des tournées de concert dans toute l’Europe. La manécanterie était dirigée par un prêtre dont les qualités de musicien et de chef de chœur étaient certainement incontestables. Mais il était pédophile. Bien sûr je ne connaissais pas ce terme, bien sûr je n’avais aucune conscience de la gravité des actes que je subissais : au cours des vacances, nous partions en province, ou à l’étranger pour des tournées de concert, et pendant la sieste, dans le dortoir, il s’introduisait dans mon lit et s’intéressait très particulièrement à mon sexe, au milieu des autres enfants qui partageaient le dortoir avec moi.

Je n’étais pas le seul enfant à subir ce « traitement », mais j’étais particulièrement visé. Tout le monde savait mais personne ne disait rien, moi le premier, et j’avais du mal à savoir si ce que je subissais était mal ou pas, car « il » était le directeur de la manécanterie, prêtre et je n’avais personne à qui oser en parler.

L’affaire a éclaté lors d’une tournée de concerts en été, en […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Sur le même thème

Les abus sexuels : sortir de l’ombre

Les abus sexuels : sortir de l’ombre

Loin de faire le simple constat de ce fléau, cet ouvrage invite l’Église à accompagner les victimes.

Un contenu proposé par Les cahiers de l’école pastorale

« L’Église n’a pas réussi à protéger les enfants des abus »

L’archevêque de Canterbury Justin Welby souhaite que l’Église développe de nouvelles forces pour lutter contre les abus sexuels sur les enfants dans les milieux ecclésiaux.

Un contenu proposé par Protestinter
Spotlight : l'horreur en pleine lumière

Spotlight : l’horreur en pleine lumière

Quand l’une des plus sombres affaires touchant l’Église éclate en pleine lumière et nous est racontée fidèlement sur grand écran.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire