Ailleurs

Mesures anti-Covid : où en sont nos voisins européens ?

Alors que les Français attendent l’allocution présidentielle pour connaître les prochaines étapes du confinement, tour d’horizon de la situation ailleurs en Europe.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 24 novembre 2020

  • Belgique, confinement plus souple

Le 30 octobre, pour faire face à la seconde vague, le gouvernement belge a décrété un second confinement d’une durée de six semaines au moins. Si comme en France, les bars, les restaurants et les commerces dits « non essentiels » ont baissé leurs rideaux, les Belges par contre peuvent se déplacer en extérieur à quatre et n’ont pas de limite kilométrique à respecter. Le télétravail est obligatoire au sein des entreprises qui peuvent le mettre en place.

  • Royaume-Uni, règles variables

Les règles ne sont pas les mêmes selon que vous soyez au Pays de Galles, en Irlande du Nord, en Écosse ou en Angleterre. Le samedi 21 novembre, le gouvernement britannique a annoncé que l’Angleterre sortira de son confinement au 2 décembre. A partir de cette date, les Anglais retrouveront les mêmes niveaux de restriction qu’avant le confinement, hormis dans quelques zones soumises à des mesures plus strictes.
Dans 11 zones d’Écosse, dont la ville de Glasgow, les pubs et restaurants sont fermées jusqu’au 11 décembre, comme les commerces non-essentiels et les coiffeurs. Les écoles restent en revanche ouvertes. L’Irlande du Nord a annoncé un nouveau confinement de deux semaines jusqu’au 11 décembre. Depuis le 23 octobre, les populations du Pays de Galles sont également confinées.

  • Allemagne, confinement partiel

Relativement épargnée par la première vague, l’Allemagne n’a imposé qu’un confinement partiel. Les bars, restaurants, lieux culturels et de loisirs sont fermés jusqu’à fin novembre et les hôtels sont interdits aux touristes. Les rassemblements sont limités à un maximum de 10 personnes en provenance de deux foyers familiaux différents. Mais le gouvernement allemand pourrait annoncer très prochainement de nouvelles mesures telles que le port obligatoire du masque dans les écoles.

  • Italie, couvre-feu à partir de 22 heures

En Italie, un couvre-feu national de 22h à 5h est instauré jusqu’au 3 décembre. Il n’est possible de circuler pendant cette période que pour des motifs de travail ou de santé devant être justifiés. Les lycéens reçoivent un enseignement à distance et les musées sont fermés tout comme les centres commerciaux le week-end.

  • Espagne, couvre-feu et différences régionales

Fin octobre, les députés espagnols ont voté en faveur de la prolongation pour six mois de l’état d’urgence. Le gouvernement a dans le même temps annoncé l’instauration d’un couvre-feu nocturne de 23 heures à 6 heures du matin sur l’ensemble du territoire à l’exception des îles Canaries. Mais des mesures varient en fonction des régions. La Catalogne a prononcé le confinement de la région avec des restrictions accentuées durant les week-ends.

Vous pourriez aimer aussi

La vérité des microbes

La vérité des microbes

Le sociologue Frédéric de Coninck revient sur les théories fantaisistes au sujet de l'épidémie de Covid-19, autant de discours qui décrédibilisent la science médicale.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance
Le dur désir de durer

Le dur désir de durer

À tous ceux qui ont le confinement difficile, je ne peux rien faire d’autre que de les encourager à la persévérance, avec la seule promesse qu’il y aura des jours meilleurs.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis
En confinement, chanter et prier ensemble

En confinement, chanter et prier ensemble

Comment garder le lien au sein des Églises en période de confinement ? Des ressources existent pour ne pas rester isolés, notamment en ligne. Petit tour d’horizon de ce que proposent les Églises membres du Défap.

Un contenu proposé par Défap