Noël en prison

Noël en prison

Noël est le moment qui suscite le plus d’émotion en prison, à la fois pour les prisonniers et pour ceux qui les visitent à cette occasion. Jeannie Persoz raconte l’expérience qui l’a conduite à devenir visiteuse de prison.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 21 décembre 2014

Auteur : Jeannie Persoz

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

Noël en prison : « Le 25 décembre, c’est le jour le pire en prison, surtout chez les femmes », m’a dit un surveillant. Un aumônier, lui, m’a dit : « Noël en prison, c’est très dur. Noël, c’est la fête de la famille. Les détenus sont loin de leurs proches, de leurs enfants. Pâques, c’est plus facile ; c’est le printemps, la renaissance, la conversion, l’espérance. »

Nous sommes quelques membres des paroisses réformées voisines de Fresnes à participer aux célébrations de Noël organisées par les aumôniers protestants, à la Maison d’Arrêt des Femmes (MAF) et à la Maison d’Arrêt des Hommes (MAH).

Nous sommes accompagnés par une chorale évangélique de Montreuil, qui chante des gospels et qui est très appréciée des détenus.

C’est une occasion pour nous de pénétrer dans la détention, de subir les contrôles, de franchir les grilles, d’entendre le cliquetis des clés, de voir les surveillants ouvrir les portes des cellules. Nous sommes convoqués plus d’une heure avant la célébration, tellement l’entrée d’une trentaine de personnes, en outre avec des instruments de musique, prend de temps!

30 à 40 détenues chez les femmes (elles sont 90 à la MAF), 80 à 100 détenus chez les hommes (ils sont 2 400 à la MAH), participent à ces célébrations.

Généralement ces détenus fréquentent les réunions organisées par les aumôniers. Ils ne sont pas tous des chrétiens pratiquants, mais la participation à ces réunions est une occasion de sortir de leurs cellules. De plus, l’incarcération engendre un besoin de retour sur soi, de réflexion, de partage de ses problèmes, ainsi que des aspirations spirituelles et/ou religieuses. Ils ont été prévenus de la date de la célébration, ont demandé à y assister pour ne pas manquer cette occasion de sortir et de vivre un moment de fête. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

Que penser du ramadan ?

Que penser du ramadan ?

En France, le ramadan a commencé cette année le lundi 6 mai. Cette pratique comporte quelques énigmes.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

Comprendre les réactions d’un proche qui se fait licencier

Comment comprendre et comment aider un proche qui perd son emploi ? Pour parler de ce sujet délicat, Mireille Garolla reçoit Nathalie Neyrolles, psychologue du travail.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
Le ras-le-bol justifié des agriculteurs

Le ras-le-bol justifié des agriculteurs

L’agriculture vit des jours sombres et ses acteurs le ressentent. Quel avenir se dessine et quelles sont les solutions possibles ?

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants