Où sont donc ceux qui sont morts ?

Où sont donc ceux qui sont morts ?

Question qui paraîtra puérile à beaucoup et qu’il y a un peu plus de trois ans, j’aurais jugée inepte. J’aurais dit que les morts ne « sont » nulle part, j’aurais dit que nos souvenirs, seuls, entretiennent leur mémoire.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Publié le 10 janvier 2017

Auteur : Sylvie Queval

Lire directement l’article sur Évangile et liberté

J’avais démythologisé les discours sur l’au-delà. Je considérais avec agacement les rituels et usages entourant ce qui ne veut pas s’appeler « culte des morts » mais qui y ressemble fort, les messes pour les morts et les dépôts de gerbes sur les tombes. Je refusais toute interrogation sur l’après mort.

Je n’avais alors été confrontée qu’à des morts « acceptables » ; je mets le mot entre guillemets car, bien sûr, aucune mort n’est acceptable. Pourtant le décès de grands-parents, âgés, ayant pleinement vécu leur vie, est dans l’ordre des choses. On en est peiné, on aimerait les garder près de soi, on se dit qu’on ne leur a pas assez témoigné notre amour… oui mais la mort vient en son temps ; elle est dans l’ordre des choses.

Tout autre est la mort d’un enfant. Ces décès-là brouillent la temporalité. […]

Lire la suite sur Évangile et liberté

Dans la même rubrique...

Les vœux d’Emmanuel Macron aux représentants des cultes

Le 7 janvier, le président a rassemblé une dizaine de responsables religieux. Parmi les thèmes abordés, la gestion de la pandémie, le dialogue interreligieux, la loi confortant les principes républicains et le futur conseil national des imams.

Un contenu proposé par Réforme

École numérique : la difficile équation

Le confinement imposé par le coronavirus a changé la donne scolaire avec les cours à distance.. Mais l'école numérique a mis sur la touche certains élèves.

Un contenu proposé par Proteste

Les paradoxes politiques de la laïcité (2)

Pour comprendre d’où nous venons, et notamment nous Français, et nous Protestants, le philosophe Olivier Abel revient sur la pensée de Pierre Bayle.

Un contenu proposé par Forum protestant

Défendre les libertés

Il est parfois difficile, lorsqu’on se déclare ou se pense libéral, de ne pas verser dans le pessimisme. Découvrez l'édito du numéro de février d’Évangile et liberté dont le dossier de Une est : "Physique et théologie face au paradoxe".

Un contenu proposé par Évangile et liberté

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Évangile et liberté

Évangile et liberté est le mensuel francophone du Protestantisme libéral. Chaque mois Évangile et liberté propose des textes de réflexion et de spiritualité. Ses pages veulent interroger la foi chrétienne dans ses contenus et ses expressions.

Derniers contenus du partenaire