Pourquoi j’ai secouru des réfugiés

Pourquoi j’ai secouru des réfugiés

« J’ai 45 ans et 2 enfants. Je suis poursuivi en justice pour avoir secouru des réfugiés. »

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Publié le 22 novembre 2016

Lire directement l’article sur Protestants dans la Ville

Je suis fonctionnaire de l’Education Nationale, Ingénieur d’Etude dans un laboratoire de recherche du CNRS / Université Nice Sophia Antipolis. Je suis également enseignant au département de Géographie de la Faculté des Sciences et Membre du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel Provence Alpes Côte d’Azur. Je n’étais pas jusqu’à présent militant politique ou associatif.

Dans ma famille on est Corse. J’ai passé toutes mes vacances au village dans la maison de mon grand-père, le médecin du canton qui faisait ses visites à cheval. Au village, presque 50 ans après sa mort, les gens en parlent encore car que ce soit en pleine nuit à l’autre bout du canton, que ce soit un bandit blessé ou un paysan qui n’ait pas de quoi payer, il soignait. Dans les récits que me racontait mon père et dans les expériences que j’ai vécu là-bas, j’ai appris et compris qu’on ne laisse pas quelqu’un en danger sur le bord de la route, d’abord parce que c’est la montagne mais aussi parce que c’est une question de dignité. Ou d’honneur comme on dit.

J’ai la chance d’avoir des enfants et en tant que père avec la garde partagée, j’ai pris cette tâche pas évidente très au sérieux. Pas évidente car aujourd’hui le monde va mal que ce soit d’un point de vue social ou environnemental alors au delà d’une “bonne situation”, ce que je souhaite pour mes enfants, c’est qu’ils soient l’espoir d’un monde meilleur.

Le Dimanche 16 octobre en rentrant en voiture de la fête de la brebis à la Brigue avec ma fille de 12 ans, nous avons secourus 4 jeunes du Darfour. […]

Lire la suite sur Protestants dans la Ville

Dans la même rubrique...

Ne pas se tromper de laïcité

Un éditorial d’Antoine Nouis, théologien protestant.

Un contenu proposé par Réforme

Étudiants : génération désenchantée ?

Fermeture des universités, difficultés financières, désocialisation... Joseph et Narindra, étudiants en communication politique, témoignent du mal-être étudiant, du sentiment de décalage avec les décideurs politiques, mais aussi de l’espérance en Dieu.

Un contenu proposé par Campus protestant

Quand le doute réunit théologiens et astrophysiciens

La Faculté de théologie de l’Université de Genève lance un programme inédit baptisé «A Ciel Ouvert», destiné à stimuler le dialogue entre science et spiritualité.

Un contenu proposé par Réformés

Salade, jamais malade… pas toujours et surtout en ce moment !

« Si tu venais à tomber salade, qui donc te repasserait ton singe… ? » (extrait de La Belle Lisse Poire du prince de Motordu, Pef)

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants dans la Ville

Dans l’esprit du protestantisme, des pasteurs, une journaliste, des théologiens membres de l’Église protestante unie, des théologiens américains ou anglais, intégrés dans la vie de notre société, solidaires de la construction pour demain d’un monde meilleur, partagent librement avec vous leur foi et leur enthousiasme.

Derniers contenus du partenaire