Politique

Religions, laïcité… Que veut la Nupes ?

Le 19 mai, la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) était réunie pour dévoiler son « programme partagé » de gouvernement.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 24 mai 2022

C’est un programme commun riche de 650 mesures qu’a présenté la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) le jeudi 19 mai en vue des élections législatives de juin 2022. L’ensemble des mesures sont réparties en huit chapitres : social, écologie et énergie, partage des richesses et justice fiscale, services publics, VIe République et démocratie, sûreté et justice, lutte contre les discriminations, Union européenne et international. Les médias ont fait largement l’écho des mesures les plus emblématiques : salaire minimum à 1 500 euros net, retraite à 60 ans, blocage des prix, avènement d’une VIe République, référendum d’initiative citoyenne… Les commentateurs soulignent que ces idées émanent en grande partie du programme présidentiel de La France insoumise.
C’est dans le chapitre 5 intitulé « VIe République et démocratie » que l’on retrouve les principales mesures concernant les religions et la laïcité :

« – Garantir la liberté de conscience et la laïcité
– Défendre la République indivisible, laïque, universelle, démocratique, sociale et écologique
– Protéger la liberté de conscience et d’expression, combattre tous les communautarismes et l’usage politique des religions
– Refuser l’attribution du titre de chanoine de Latran au président de la République
– Interdire la présence aux cérémonies religieuses de ministres, préfets et maires dans l’exercice de leurs fonctions, à l’exception de cas où ces personnes souhaitent exprimer la solidarité de la République à l’égard d’un culte suite à un événement de nature exceptionnelle de par son ampleur ou sa gravité
– Abroger le concordat d’Alsace Moselle et les divers statuts spécifiques en vigueur dans les Outre-mer et refuser les financements publics pour la construction de nouveaux édifices religieux, dédiés aux activités cultuelles ou d’établissements confessionnels
– Rétablir et augmenter les moyens et l’autonomie de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)
– Engager un vaste plan de formation des fonctionnaires à la laïcité, aux principes juridiques de la loi de 1905, renforcer la pédagogie de la laïcité dans l’Éducation nationale
– Garantir la possibilité d’un accès effectif à l’école publique laïque pour chaque commune du pays. »

Par ailleurs, la Nupes souhaite mettre fin à la loi dite contre le séparatisme, qui fait toujours débat dans les milieux chrétiens.

Vous pourriez aimer aussi

5 choses à savoir sur Charles de Foucauld

Dimanche 15 mai, le pape François a canonisé l’ermite français Charles de Foucauld avec neuf autres personnes.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Présidentielles 2022 : comment voter, quand et où ?

A quelques jours du premier tour, voici quelques recommandation pour les élections à venir.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Réforme de la curie romaine, que retenir ?

Le samedi 19 mars, une nouvelle Constitution apostolique a été publiée. Ce document modifie les règles de fonctionnement de cette entité centrale de l’Église catholique.

Un contenu proposé par Une plume et des gens