Un protestant, industriel du textile et soucieux de la condition ouvrière

Savez-vous ce qui se cache derrière les initiales DMC bien connues des couturières et des brodeuses ? Eh bien, c'est l'histoire d'un homme, un certain Frédéric Engel-Dollfus...

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 12 août 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Protestant, manufacturier et philanthrope

Frédéric Engel-Dollfus naît en 1818 à Cernay. Après ses études à Cernay et à Paris au collège, puis au lycée Henri IV, il entre en apprentissage d’abord à Mulhouse puis au Havre.

De retour à Mulhouse, après un voyage en Angleterre, en Écosse et en Irlande, il entre dans la maison Vaucher puis chez Dollfus-Mieg et Cie (fabrication des filés et toiles de cotons, impression des étoffes) dont il devient un des associés en 1843. Adepte du saint-simonisme il réorganise l’entreprise par la mécanisation et l’intégration du processus industriel, ainsi que par le développement de nouveaux produits. Il y développe notamment la production de fil à coudre et de coton à broder qu’il réussit à imposer sur les marchés du monde entier. Quant à la « fabrique d’indiennes » déficitaire depuis de nombreuses années, elle fut liquidée en 1888. Elle ne fut pas la seule à disparaître à Mulhouse en cette fin du XIXe siècle. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Une rencontre qui libère

En prison, les rencontres passent par l’attente. Du matin au soir il faut patienter pour que l’on vous ouvre la cellule.

Un contenu proposé par Aumônerie protestante des prisons

Présidentielle : relecture d’un débat

S’il est vrai que pour se faire élire la forme est parfois plus importante que le fond, c’est désolant. Retour sur le débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Un contenu proposé par Réforme

Procès des attentats du 13-Novembre : le retour des parties civiles

Lundi 2 mai, l’audience a repris et une centaine de parties civiles doivent, à partir de mercredi, témoigner à tour de rôle, chaque jour, jusqu’au 12 mai.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Présidentielle : la victoire en mezzo voce d’Emmanuel Macron

Le discours d’Emmanuel Macron dimanche 24 avril, sur fond d’Hymne à la joie, n’a pas donné d’indications définitives sur le prochain quinquennat, sauf qu’il semble vouloir “la jouer plus modeste”.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast