Urgences

Vaccinations : la France, le mauvais élève de l’Union européenne ?

Après un faux départ début janvier, le gouvernement français a-t-il rattrapé son retard par rapport aux pays voisins ?

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Publié le 8 mars 2021

Rappelez-vous, c’était le 27 décembre 2020. Mauricette, une ancienne aide ménagère de 78 ans de Sevran en Seine-Saint-Denis, devenait la première personne vaccinée en France contre le Covid-19. Depuis, chaque jour, des milliers d’hommes et de femmes se font vacciner contre le coronavirus ici ou là dans le monde. En France, début janvier, le lent démarrage est vivement critiqué par l’opposition et la communauté scientifique.

Plus de deux mois après, la campagne de vaccination s’est largement accélérée. Selon des données du journal Le Monde datant du 5 mars, au total, 3 133 478 personnes ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la Covid-19 et 1 705 966 personnes ont reçu une seconde dose en France. Parmi elles, 512 605 résidents d’Ehpad et d’USLD (unité de soins de longue durée) ont reçu une première injection et 363 126 résidents ont bénéficié de deux injections. Ce qui représente 5,77 % de la population (des plus de 16 ans).

Au regard des chiffres, la France ne semble plus être le très mauvais élève de l’Union européenne. Le 4 mars, en Allemagne, 5,65 % de la population avait reçu une première injection. Du côté de la Belgique et du Luxembourg, ce taux est de 4,92 et de 4,91 %. Des chiffres bien inférieurs au Royaume-Uni avec plus de 31 % de personnes ayant reçu une première dose. Rappelons que trois vaccins sont administrés en Europe : Pfizer-BioNtech, Moderna et AstraZeneca.

D’autres vaccins sont attendus dans les mois qui viennent : Janssen, CureVac et Sanofi/Pasteur-GSK. Une fois autorisés et mis sur le marché, ils permettront d’accélérer la vaccination. En France, pressé par le chef de l’Etat, le gouvernement promet désormais un « coup d’accélérateur » en se donnant pour objectif qu’à la mi-mai tous les plus de 50 ans volontaires soient vaccinés.

Vous pourriez aimer aussi

Confiner trois semaines, une mesure efficace ?

Le 25 février, le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, a brandi l'idée d'un reconfinement de Paris pendant trois semaines.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Où en est le chômage en France ?

Lundi 15 février, la garantie de revenu de 900 euros pour certains travailleurs précaires a été prolongée jusqu’à la fin mai.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Un masque à la rescousse des sportifs français

A partir du 15 février, Salomon va commercialiser un masque de protection contre la Covid spécialement conçu pour la pratique du sport.

Un contenu proposé par Une plume et des gens