différence

Vous avez dit « autisme » ?

D’après le site du gouvernement français, on préfère parler de Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) car l’«autisme» est multiforme: «Chaque personne peut se situer à des degrés différents, selon la fréquence et l’intensité de ses particularités.»

Un contenu proposé par SpirituElles

Publié le 30 septembre 2020

Auteur : Rachel Gamper

Lire directement l’article sur SpirituElles

«Je n’ai pas vécu l’autisme de mon fils Zacharie comme une injustice», affirme cette quinqua anglaise. «Par contre, j’ai eu beaucoup de débats avec Dieu en rapport avec ma fatigue et ma lassitude…»

La vie bascule

C’est à l’âge de 2 ans et demi que Zacharie commence à montrer les signes d’une évolution inhabituelle. «On s’est dit que les garçons mettent parfois plus de temps à parler, qu’il venait d’avoir un petit frère et qu’il vivait […]

Lire la suite sur SpirituElles

Vous pourriez aimer aussi

Rain Man : 1001 raisons de voir ou de revoir le film

Rain Man : 1001 raisons de (re)voir le film

Tourné en 1988, ce film raconte l’histoire de deux frères dont un est autiste. Une histoire sensible et drôle, sérieuse et légère à la fois.

Un contenu proposé par

« Atypical », une série d’une grande finesse sur l’autisme

Cette série montre la possibilité de devenir adulte et indépendant quand on est autiste.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines
La différence invisible

La différence invisible

Un très beau roman graphique et autobiographique sur Marguerite, atteinte d'Asperger, qui se sent décalée.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines
Delphine, maman d’un enfant autiste

Delphine, maman d’un enfant autiste

Delphine, 37 ans, est mariée à Timothée. Ils sont les parents de Lucie, Manon, Julia, Ethan et Naël. « Dans ces 5 miracles, l’autisme s’est invité. Il n’était pas prévu mais on s’est adaptés ».

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

SpirituElles

SpirituElles est le magazine de la femme chrétienne. Il paraît en février, mai, août et novembre, et propose une autre approche du bien-être, en relation avec la foi. Il compte des lectrices aussi bien protestantes (réformées ou évangéliques), catholiques ou simplement curieuses de la foi ou à la recherche de Dieu.

NB : depuis la refonte du site SpirituElles à l’été 2020, certains des articles relayés ici sont désormais accessibles uniquement aux abonnés.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast