présidentielle
Débrief politique

Zemmour candidat, Jadot contraint de s’expliquer… Les 5 actus à retenir de la semaine

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume les informations sur la campagne présidentielle de la semaine écoulée.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 6 décembre 2021

Auteur : Camille Verdi

L’actualité s’accélère, autour de la présidentielle 2022. Entre le 29 novembre et le 5 décembre, Éric Zemmour a officialisé sa candidature, alors que Jean-Frédéric Poisson a retiré la sienne au profit du candidat d’extrême droite. Yannick Jadot, lui, a été contraint de rectifier ses propos après avoir proposé l’“abrogation de la loi d’avril 2016 ‘contre le système prostitutionnel’”. Samedi, le second tour de la primaire LR s’est soldé par la victoire de Valérie Pécresse, face à Éric Ciotti. Enfin, Jean-Luc Mélenchon a réuni pour la première fois son « parlement de l’Union populaire ».

Éric Zemmour candidat

Le polémiste nationaliste a officialisé sa candidature à la présidentielle 2022 mardi 30 novembre, en postant une vidéo sur les réseaux sociaux, rapporte Le Figaro. “Mes chers compatriotes, (…) comme vous, j’ai décidé de prendre notre destin en main. (…) Il n’est plus temps de réformer la France, mais de la sauver. J’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle. (…) Vive la République, et surtout vive la France !”, a lancé Éric Zemmour. Dimanche, lors d’une première réunion publique mouvementée à Villepinte, ce dernier en a profité pour dévoiler le nom de son parti : Reconquête, indique LCI.

Yannick Jadot rectifie ses propos

La promesse du candidat écologiste à la présidentielle, mercredi 1er décembre, d’ “abrogation de la loi d’avril 2016 ‘contre le système prostitutionnel’”, la loi qui a abrogé le délit de racolage et permet de verbaliser les clients, est mal passée. Des propos qualifiés de “honte absolue pour EELV. Une faute historique et antiféministe”, par le collectif Osez le féminisme. “Yannick Jadot : défendre le privilège masculin de pouvoir imposer des pénétrations sexuelles contre de l’argent, c’est justement ce que veut Zemmour2022”, a complété sur Twitter l’économiste et porte-parole du collectif, Céline Piques. Aussi, Yannick Jadot a rectifié ses propos, vendredi, en évoquant une “expression raccourcie et caricaturale”, relate Ouest France. Il s’est également dit “contre l’exploitation du corps des femmes (très majoritairement) et des hommes, et la traite des êtres humains”, sur le même réseau social.

Jean-Frédéric Poisson se retire de la course à la présidence

Le président du Parti VIA la voie du peuple s’était déclaré candidat à la présidentielle 2022 dès l’été 2020. Vendredi 3 décembre, il a fait part au Parisien de sa décision de se retirer de la course à la présidence au profit d’Éric Zemmour, pensant ce dernier plus apte que lui à redresser la France en s’appuyant “sur un schéma politique conservateur”

Les adhérents LR choisissent Valérie Pécresse

Valérie Pécresse a été désignée candidate Les Républicains (LR) pour l’élection présidentielle de 2022, samedi 4 décembre. La présidente de la région Île-de-France a obtenu près de 61 % des voix face à Éric Ciotti lors du second tour du congrès organisé par le parti, indique France 24. Dans la foulée, le député de la première circonscription des Alpes-Maritimes s’est rangé « derrière Valérie Pécresse qui va porter nos espoirs ».

Jean-Luc Mélenchon lance son « parlement de l’Union populaire »

Alors que certains reprochent au chef de file de La France insoumise (LFI) de ne pas rassembler la gauche, celui-ci a mobilisé ses militants face à la droite et à l’extrême droite, dimanche 5 décembre à La Défense. Pour ce faire, il a lancé, dans la matinée, son « parlement de l’Union populaire« , en conviant ses 200 membres à une première réunion, note Le Point. Présenté comme une maison commune destinée à abriter des personnalités de gauche au-delà de sa propre famille politique, il mélange des politiques et des membres de la société civile, dont Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, et Jean-Marc Schiappa, historien et père de la ministre Marlène Schiappa.

 

Dans la même rubrique...

Politique : la colère de la diplomatie française

D’ordinaire discrets, les diplomates français ont prévu de faire grève le 2 juin, déplorant des réformes qui, selon eux, accentuent le déclin de l’influence française dans le monde.

Un contenu proposé par Réforme

L’habit ne fait pas le…

Regards et paroles de mannequin, styliste, pasteur sur la beauté, l’apparence et l’habit, l’armure que l’on se donne et celle que l’on rejette.

Un contenu proposé par Forum protestant

La leçon d’Elie

A l’approche du premier tour des élections législatives, les Mémoires de l’historien Elie Barnavi peuvent inspirer nos lecteurs.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Économie : l’inflation se poursuit

Après 3,6% en février et 4,5% en mars, la hausse des prix a atteint 4,8% en avril, selon l’Insee.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi