Débrief

Valérie Pécresse candidate LR, violences lors du meeting d’Éric Zemmour… Les 5 informations à retenir du week-end

Vous n'avez pas eu le temps de tout lire, on vous résume l'actualité du week-end écoulé.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 6 décembre 2021

Auteur : Camille Verdi

En France, l’actualité a été dominée par la politique. Samedi 4 décembre, Valérie Pécresse a été désignée candidate des Républicains à l’élection présidentielle de 2022. Dimanche, la première réunion publique d’Éric Zemmour a été émaillée de violents incidents. Et alors que le nombre de malades du Covid-19 progresse, l’Italie, la Belgique et l’Allemagne ont pris de nouvelles mesures pour tenter de sauver Noël. En Afghanistan, la fin de la semaine a été marquée par le retour des bus bibliothèques. Enfin, la famille de Pierre Rabhi a annoncé la mort du philosophe et pionnier de l’agroécologie.

Valérie Pécresse remporte la primaire LR

Les adhérents du parti Les Républicains (LR) ont choisi Valérie Pécresse, samedi 4 décembre,  à l’issue du second tour du Congrès organisé par le parti. Avec près de 61% des voix, elle a devancé Éric Ciotti, le député des Alpes-Maritimes, rapporte LCI. La présidente de l’Île-de-France sera donc la première femme à représenter le parti, lors d’une élection présidentielle. Éric Ciotti lui a publiquement accordé son soutien, alors que Michel Barnier, Xavier Bertrand et Philippe Juvin, battus au premier tour de la primaire, avaient appelé à voter pour elle jeudi. 

Incidents violents lors d’un meeting d’Éric Zemmour

Le candidat d’extrême droite Éric Zemmour tenait une première réunion publique, dimanche 5 décembre, à Villepinte. Pendant les premières minutes du discours, des échauffourées ont éclaté à l’arrière de la salle du Parc des expositions, relate Le Monde. Les heurts ont opposé des auditeurs à des militants de SOS Racisme, désireux de mener une action « non violente » lors de la prise de parole du candidat à la présidentielle 2022. Ces derniers ont été bousculés, frappés et visés par des jets de chaises. Précédemment, des journalistes de l’émission Quotidien de TMC ont dû être exfiltrés du meeting, afin de les protéger de personnes du public, précise BFM TV. Des huées et des insultes, comme « Quotidien collabo », ont été entendues. Et alors qu’Éric Zemmour s’avançait vers la tribune pour prendre la parole, il a été empoigné par un homme. Blessé au poignet, le candidat s’est vu prescrire neuf jours d’ITT. La chaîne d’information en continu précise qu’un dépôt de plainte est envisagé.

Pierre Rhabi est décédé

Figure de l’agroécologie en France, une pratique qui vise à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques, l’écrivain et philosophe Pierre Rabhi est décédé à l’âge de 83 ans, a annoncé sa famille, samedi 4 décembre. Le militant de la cause écologiste a été emporté par une hémorragie cérébrale, précise Europe 1. Pionnier du néo-ruralisme, il s’était installé en 1961 dans une ferme du sud de la France et son livre Vers la sobriété heureuse s’était écoulé à plus de 460.000 exemplaires. 

De nouvelles mesures anti-Covid-19

Alors qu’en France Jean Castex devrait prendre la parole, lundi 6 décembre, à l’issue du conseil de défense sanitaire, l’Italie, la Belgique, mais également l’Allemagne ont pris de nouvelles mesures pour tenter de sauver Noël, annonce Le Parisien. Alors que l’arrivée du variant Omicron en Europe renforce la crainte de voir l’épidémie de Covid-19 repartir de plus belle, l’Italie, l’Allemagne mettent la pression sur les non-vaccinés, qui voient diminuer la liste des endroits où ils pouvaient se rendre jusque à présent. La Suisse, elle, a opté pour la mise en place du passe sanitaire. Quant à la Belgique, elle a décidé d’avancer d’une semaine les vacances de Noël des écoliers, afin de casser le taux d’incidence. Le masque sera aussi obligatoire dès 6 ans. 

Le bus bibliothèque sillonne de nouveau Kaboul

À Kaboul, en Afghanistan, pour la première fois depuis la prise de pouvoir par les Talibans en août dernier, le bus bibliothèque a fait un premier passage. Auparavant, cinq de ces bus circulaient dans la capitale, explique L’Express. Loués et équipés par une ONG locale, Charmaghz, ils allaient à la rencontre de centaines de petits Afghans, en se rendant dans les écoles et les orphelinats parfois très démunis. « Je me sens vraiment heureuse. Je peux à nouveau étudier sur les livres que j’aime », a déclaré Arezo Azizi, une fille de 11 ans, son livre préféré à la main.

Dans la même rubrique...

La leçon d’Elie

A l’approche du premier tour des élections législatives, les Mémoires de l’historien Elie Barnavi peuvent inspirer nos lecteurs.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Procès des attentats du 13-Novembre : après les réquisitions, les plaidoiries de la défense

Quelques jours après la perpétuité incompressible requise à l’encontre du principal accusé Salah Abdeslam, place aux plaidoiries de la défense.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Cheezam, une application pour distinguer les variétés de fromage

L’application permet, en prenant des photos, de reconnaître les différents types de fromage.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Elections législatives : gare aux illusions d’optique !

L’échec de la coalition "Ensemble !" est tout relatif. Mais il reflète une difficulté plus profonde.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus