500 ans de la Réforme : interview de Martin Luther

500 ans après, Christ Seul a rencontré Martin Luther pour savoir ce qu’il pense aujourd’hui ! Interview fictive à laquelle André Birmelé, pasteur et professeur luthérien, a bien voulu se prêter.

Un contenu proposé par Christ Seul

Publié le 21 mars 2017

Auteur : Louise Nussbaumer

Lire directement l’article sur Christ Seul

Christ Seul : Martin, 500 ans plus tard, qu’est devenu le message de la Réforme dans les églises qui s’en réclament ? A-t-on trahi ton message ou a-t-il été entendu ?

Martin Luther : La question que l’on trahisse mon message ne se pose pas. La seule donnée qui puisse être trahie est l’Évangile. Il m’a été donné de pouvoir retourner aux textes bibliques. L’imprimerie et l’ouverture humaniste de la Renaissance y ont beaucoup contribué. Il ne faut jamais oublier que j’ai été contemporain de Colomb et de Magellan, de Léonard de Vinci et de Michel Ange, d’Érasme et de Copernic et de beaucoup d’autres qui ont contribué à une véritable révolution culturelle en Occident. Ayant eu accès aux textes bibliques dans leur langue originelle, j’ai rapidement constaté que l’essentiel de l’Évangile était à mon époque oublié. Qu’en est-il aujourd’hui ? La Bible est le livre le plus étudié. Il l’est cependant dans les sens les plus divers aussi au sein des Églises.
Reprenant les textes, j’ai pu remettre en lumière la clé de lecture qui a été celle des apôtres et de la première église : Jésus-Christ mort et ressuscité pour nous. C’est à partir de ce centre que tout texte biblique prend sens et devient par l’Esprit Saint la Parole d’Évangile qui permet aux humains de vivre. Si nous vivons dans et par la foi, si nous laissons Christ seul vivre en nous, nous sommes les enfants de Dieu vivant de son amour indéfectible. […]

Protestants 2017 PFP

Lire la suite sur Christ Seul

Dans la même rubrique...

Pasteur, femme de pasteur et mari de pasteur

Pasteur, femme de pasteur et mari de pasteur

Les bénéfices de la complémentarité d’un couple pour le service pastoral sont généralement bien reconnus dans nos Églises.

Un contenu proposé par Servir ensemble
L'Église finlandaise en quête d’un émoji du pardon

L’Église finlandaise en quête d’un émoji du pardon

L'Église évangélique luthérienne de Finlande (ELCF) a lancé une campagne pour la création d’un émoji exprimant la notion de pardon.

Un contenu proposé par Réformés
Rapport de la fondation du protestantisme

Le rapport annuel de la Fondation du protestantisme

La Fondation du protestantisme vient de publier son rapport d’activité annuel qui illustre la diversité de ses engagements et ceux des 56 fondations qu’elle abrite.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France : c’est reparti pour une année !

Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France : c’est reparti pour une année !

L’automne marque la reprise des activités chez les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France. De nombreux enfants découvrent le scoutisme.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christ Seul

Christ Seul est le mensuel des Églises évangéliques mennonites de France, issues de la Réforme radicale du 16e siècle. Les Églises mennonites appartiennent à la famille des Églises protestantes. Elles sont apparues en même temps que la Réforme de Luther, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Alsace et en Suisse, au début du 16e siècle.

Derniers contenus du partenaire