Le jubilé fondateur de 1617 en Allemagne – 1/6

Très tôt, des anniversaires de la réformation de Luther ont été en usage dans des villes ou territoires de l’Empire. Mais l’idée de commémorer la date de l’affichage des thèses de Luther ne s’est fait jour qu’en 1617.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 16 septembre 2017

Lire directement l’article sur Musée protestant

C’est la Faculté de théologie de l’université de Wittenberg qui lança l’idée, en mars 1617 : plusieurs jeunes professeurs s’adressèrent au consistoire supérieur de Dresde, qui devait prier le prince électeur de Saxe, Johann Georg I, d’autoriser dans tout son territoire, le vendredi 31 octobre 1617, un « primus Jubilaeus Lutheranus » (premier jubilé de Luther), comme un « mémorial célébré avec reconnaissance et solennité ». Le jubilé commémoratif avait déjà […]

Protestants 2017 PFP

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Quand ?

L'édito de Séverine Daudé, rédactrice en chef d'Échanges, pour le numéro de février 2021.

Un contenu proposé par Echanges

Levé du silence sur les relations entre nazisme et église luthérienne

Notre invité est Gérard Janus, inspecteur ecclésiastique au sein des églises luthériennes d'Alsace. Il exerce le métier de pasteur depuis 1991.

Un contenu proposé par Radio Arc-en-Ciel

Parole d’étudiante : Géraldine témoigne

4 questions à Géraldine Walter, étudiante en Master 2 de théologie à l’IPT, faculté de Paris.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

La force d’une foi partagée

Si je regarde autour de moi, je découvre des visages, ou plutôt des yeux, qui ne sourient plus beaucoup. Si j’écoute autour de moi, j’entends toujours les mêmes conversations. Et si je lis, je découvre encore et toujours des inquiétudes et peu d’insouciance.

Un contenu proposé par Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire