Le message de la Réforme n’a pas dit son dernier mot

Le message de la Réforme n’a pas dit son dernier mot

L'édito de rentrée de Thomas Wild, directeur du journal Ensemble Strasbourg.

Un contenu proposé par Ensemble - Strasbourg

Publié le 13 septembre 2016

Auteur : Thomas Wild

Disons-le tout net : les protestants sont souvent trop modestes, trop humbles, trop scrupuleux… pour percer et être visibles dans la sphère médiatique. Mais c’est une vraie révolution culturelle à laquelle nous assistons avec le déploiement de plus en plus important des célébrations comme « protestants en fête », encore plus lorsqu’elles sont liées au 500e anniversaire de la Réforme ! Mais l’événementiel n’a pas plus de sens qu’une campagne de pub s’il n’y a pas un message actuel et percutant à communiquer ! Or c’est le cas ! Ce message comporte plusieurs niveaux.

Dans un monde où la loi du plus fort s’affiche sans complexe et à tous les échelons, le message de la grâce dit aux gagnants comme à ceux qui restent au bord du chemin : votre vie a de la valeur aux yeux de Dieu. Elle mérite le respect, et non le mépris. Vous devez pouvoir grandir, à votre rythme, avec ce que vous avez reçu en partage. Pour vous, Jésus a laissé sa vie !

Dans un monde à la recherche d’idoles ou de héros qui résoudraient tous ses problèmes, le message de la responsabilité de chacun appelé à saisir la grâce offerte, dit : tu dois toujours exercer ton esprit critique, seul le Christ apporte le salut ! Ne te laisse pas piéger ! Ne sois pas un mouton qui suit les grandes tendances, mais un individu responsable qui fait ce qu’il peut là où il est.

Dans un monde où règne la tentation du repli sur soi, l’Église est un espace où gens de tous milieux, de toutes origines, peuvent se rencontrer, échanger, agir ensemble, indépendamment de leur classe sociale. Elle propose aussi des actions à contre-courant, comme l’appel à accueillir les exilés !

Dans un monde où les cultures particulières se sentent menacées par l’internationalisation et la globalisation, l’Évangile dit : n’aie pas honte de tes racines, mais ne te laisse pas non plus empoisonner par toutes les fautes de tes ancêtres ou commises à leur encontre. Prends ce qu’il y a de mieux dans toutes les cultures, et participe à la construction d’une société plus juste !

Dans un monde où les religions prétendent trop souvent détenir l’absolue vérité sur l’au-delà sans se préoccuper du monde, ou alors de manière oppressante, l’Évangile de la liberté dit : grandis à l’exemple du Christ, aimant et exigeant, ne sois pas un donneur de leçon mais l’annonciateur d’une Bonne Nouvelle, et surtout : travaille à ce que tes paroles sur le pardon et la bonté et tes actes soient cohérents !

C’est bien vrai : le message de la Réforme, qui doit être retour au message de l’Evangile, n’a pas dit son dernier mot !

Un article #Protestants2017

Dans la même rubrique...

« La rencontre avec l’autre est vitale »

La pasteure Pascale Renaud-Grosbras a rejoint l’équipe du Défap en cours d’été au service Animation-France, où elle prend la suite de la pasteure Florence Taubmann. Rencontre.

Un contenu proposé par Défap

Sebastian Tobler : Un tétraplégique en mouvement

Tétraplégique à la suite d'un accident de sport, Sebastian Tobler met ses expériences au service des autres, en particulier des personnes à mobilité réduite.

Un contenu proposé par Radio Réveil

L’Orgue du marché

Pour la sixième année consécutive, la série de concerts intitulée Orgue du marché aura lieu chaque samedi de 11h à 11h30 entre le 3 juillet et le 28 août à l’église Saint-Jean de Wissembourg. Des organistes régionaux, frontaliers et internationaux vont se relayer pour proposer un programme varié.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Le plus beau des voyages c’est celui qu’on fait l’un vers l’autre

Pour le théologien Antoine Nouis, voyager, c’est renouer avec la spiritualité et se laisser surprendre par celui qui vient d'ailleurs.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Strasbourg

Journal des Églises protestantes de la région de Strasbourg, Ensemble était un bimestriel de 32 pages réalisé par 12 bénévoles. Il tirait à 8000 exemplaire depuis 1968.

Suite à l’interruption de parution du magazine au printemps 2017, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants