Le protestantisme en Belgique

Au XVIe siècle, les idées de Luther se répandent rapidement mais la répression prend le dessus et de nombreux protestants fuient le pays. Le protestantisme belge ne fut reconnu que sous la tutelle de Bonaparte.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 25 mars 2016

Lire directement l’article sur Musée protestant

Les mêmes événements historiques que ceux survenus aux Pays-Bas, auxquels la Belgique a été longtemps unie, ont produit des résultats opposés : alors que le calvinisme hollandais est la religion dominante, les calvinistes belges sont peu nombreux dans un pays resté catholique.

Expansion et répression

Au XVIe siècle, les territoires actuels de la Belgique et des Pays-Bas forment, avec le Luxembourg, le Nord de la France et l’Ouest de l’Allemagne, les Dix Sept Provinces des Pays-Bas. Les principautés de ce « cercle de Bourgogne », rassemblées au siècle précédent par les ducs de Bourgogne, étaient séparées par la Principauté épiscopale de Liège.

En 1500 naît à Gand Charles Quint, futur empereur germanique, roi d’Espagne et des Deux Siciles ; en 1515, il hérite des Pays-Bas. Les idées de Luther se répandant rapidement, la répression est rapide : en 1523, les moines Henri Voes et Jean van Esschen, proches des idées de Luther, sont brûlés vifs sur la Grand-Place de Bruxelles. A partir de 1529, Charles Quint publie des « placards » d’interdit, et des milliers de suspects sont incarcérés ou exécutés. Dans le vent de la Réforme qui souffle sur toute l’Europe, l’influence de Jean Calvin (qui a épousé une liégeoise, Idelette de Bure) sera considérable. Le réformateur Guy de Brès (1522-1567) acquis au calvinisme joua un rôle particulièrement important; auteur de la Confession de foi des Pays-Bas espagnols, contraint de se réfugier à Londres et Genève, il fut exécuté par pendaison à Valenciennes. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Il est important de pacifier la parole

L’Église protestante unie a bâti sa structure sur l’art du débat. Dans un monde où l’on se parle de moins en moins, cette quête de dialogue devient une exception, porteuse de tensions et de promesses.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

« Priez pour nous ! »

Ces mots, Michel Varton les a entendu bien des fois lors de ses visites et contacts avec les chrétiens persécutés. Ce livre est une réponse à cette demande, avec des pistes pour entrer dans cette prière attendue.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

Une radio qui se diversifie et se modernise

Radio généraliste protestante, Fréquence protestante est passée très récemment en DAB+ sur le réseau numérique. Elle émet 24h sur 24 et peut être captée partout. Cela modifie considérablement la manière de penser les programmes.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Perte de dialogue en Alsace

L’enseignement religieux dans les écoles de la République permettait en Alsace un dialogue entre protestantisme et judaïsme. La baisse du nombre d’élèves pourrait rebattre les cartes.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast Les dossiers thématiques de Regards protestants