L’entre deux-guerres

2 - Victorieuse du conflit, la France est meurtrie. Ses Illusions de puissance se heurtent aux problèmes des réparations. Le protestantisme se divise entre une gauche traditionnelle et une nouvelle droite.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 23 mars 2018

Lire directement l’article sur Musée protestant

Une période complexe

Les différents événements qui surviennent entre les deux guerres sont particulièrement complexes. On rappelle que la France, qui a été le principal champ de bataille, est sortie du conflit victorieuse, mais affaiblie, avec sa jeunesse fauchée et une partie de son territoire ruinée. Bien que le traité de Versailles (28 juin 1919) n’ait pas répondu à toutes ses demandes, l’Alsace-Lorraine lui est restituée, la rive gauche du Rhin est démilitarisée, la Rhénanie devra être occupée pendant 15 ans. La France recevra 52% des « réparations » fixées à 132 milliards de marks-or payables en trente ans.

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

L’Assemblée du Désert 2021

À l’occasion du 150e anniversaire de la « Miss pop », l’Assemblée du Désert, qui aura lieu le 5 septembre à Mialet (Gard), évoquera ce protestantisme hors les murs, l’un des ferments actifs du mouvement évangélique et du Christianisme social.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

L’Assemblée du désert, quésaco ?

L’Assemblée du Désert est un grand rassemblement protestant organisé chaque année le premier dimanche de septembre sur les terrains du Musée du Désert.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

Sacrée généalogie !

Découvrez l'édito du numéro d'été dont le dossier de Une est "Se rencontrer entre générations".

Un contenu proposé par Le Cep

Une femme à la tête de la faculté de théologie de Genève

Elisabeth Parmentier a été nommée doyenne de la faculté de théologie de l’Université de Genève. Elle devient ainsi la première doyenne de cette institution créée en 1559.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants