Les Églises évangéliques

Les Églises évangéliques

La plupart des Églises évangéliques ont commencé à se constituer dès le début du XIXe siècle. On dénombre aujourd'hui en France 1850 Églises regroupant 350.000 membres. Dans le monde, les protestants évangéliques sont environ 200 millions. 

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 11 mars 2015

Lire directement l’article sur Musée protestant

Rappelons que dès son origine, le protestantisme s’est construit par référence à l’Évangile. Toutes les protestantes sont par vocation évangéliques.

Dès le XVIe siècle, on voit apparaître certains mouvements qui valorisent l’engagement personnel, notamment le mouvement anabaptiste. Il s’agit d’une ecclésiologie de professants caractérisée par le baptême des adultes. Le théologien et organisateur de ce mouvement fut Menno Simonz (1496-1561). L’anabaptisme s’est progressivement fondu dans le mennonisme.

C’est au début du XIXe siècle, à la faveur du Réveil (1820-1870) que le terme « évangélique  » prend une connotation particulière. Ce mouvement, qui a initié une phase de remobilisation militante et placé l’autorité de la Bible et la conversion au premier plan, a constitué un élément fondamental de la reconstruction du protestantisme français.

 Les principes fondamentaux des Églises évangéliques

Actuellement, les Églises évangéliques qui s’organisent reconnaissent comme fondamentaux les quatre principes suivants :

  • Le biblicisme : la Bible est infaillible et source unique d’autorité. Dans leur approche de l’Écriture, les protestants évangéliques font preuve d’une certaine orthodoxie, c’est-à-dire qu’ils sont attachés à une lecture de la Bible confiante dans l’historicité fondamentale de la révélation.
  • La centralité du thème de la Croix : grâce au sacrifice du Christ sur la croix, les péchés de l’homme sont expiés une fois pour toutes.
  • La conversion ou « nouvelle naissance » : on devient chrétien à la suite d’une rencontre personnelle avec Jésus-Christ. Les évangéliques s’efforcent de limiter les intermédiaires entre le texte et le lecteur. On adhère à une église, non par la naissance, mais par une profession de foi. Les évangéliques insistent donc sur la liberté de conscience et l’aspect personnel de la conversion.
  • L’engagement militant dans le monde : les protestants évangéliques ont pour mission de témoigner, de propager le message de l’Évangile. Leur identité est fondée sur leur foi commune, ils entendent constituer une Église de « professants ». Les mouvements et associations évangéliques sont très actifs dans le domaine social.

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Les transitions dans le ministère

Les transitions dans le ministère

Pour un pasteur, quitter son poste actuel pour en rejoindre un autre n’est jamais aisé.

Un contenu proposé par Les cahiers de l’école pastorale

Quelles sont les différences entre les catholiques et les évangéliques ?

Pendant longtemps les catholiques et les évangéliques se sont considérés comme étant à deux extrêmes opposés sur le spectre de la foi chrétienne.

Un contenu proposé par
La fac de Montpellier a 100 ans

La fac de Montpellier a 100 ans

L’Institut protestant de théologie de Montpellier est un élément marquant du paysage protestant.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !