Les Églises pentecôtistes

Les Églises pentecôtistes

Le mouvement pentecôtiste représente aujourd'hui la confession à laquelle se rattache le plus grand nombre de protestants dans le monde. On l'évalue à 150 millions de fidèles environ.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 14 mars 2015

Auteur : Claude Champetier de Ribes

Lire directement l’article sur Musée protestant

En France son apparition date des années 1930 ; les «  Assemblées de Dieu » et « la Mission Evangélique Tzigane » en sont les expressions les plus importantes.

Pour les pentecôtistes, il s’agit de revenir aux sources de l’Eglise primitive et de revivre l’expérience des temps apostoliques et plus particulièrement du jour de la Pentecôte. L’identité fondamentale du Pentecôtisme est donc l’expérience du Saint-Esprit que les fidèles appellent le « baptême de l’esprit » et dont le « parler en langues » ou glossolalie est le signe. Il s’agit soit de parler une langue compréhensible, mais inconnue de celui qui s’exprime, soit le plus souvent d’une louange ou d’une prière qui n’utilise pas les mots d’une langue existante.

Le don de prophétie et le don de guérison -dont le Pentecôtisme a fait un argument d’évangélisation- et tous les dons que l’on trouve dans le livre des Actes des Apôtres ou dans les Épîtres de Paul, sont considérés comme pouvant se manifester aujourd’hui :  « A l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse, à un autre une parole de connaissance ; à un autre le don des guérisons, à un autre le don d’opérer des miracles, à un autre la prophétie, à un autre le discernement des esprits à un autre la diversité des langues » Corinthiens 12 / 7-11.

Les églises pentecôtistes se situent dans la tradition protestante évangélique et se réfèrent aux grands principes de la Réforme : le salut par la grâce, l’autorité de la Bible, le sacerdoce universel et se font les témoins de « l’évangile aux quatre angles : «  Jésus sauve, Jésus baptise, Jésus guérit, Jésus revient.

Mais nombreux sont les fidèles de ces églises qui n’ont pas conscience de cette filiation et certains historiens de l’Église, considèrent le Pentecôtisme comme une autre forme de Christianisme.

Les communautés charismatiques dont la naissance se situe à la fin des années 1970 sont le plus souvent issues du mouvement pentecôtiste. Mais elles transcendent les églises traditionnelles dans une vraie recherche d’unité. Le catholicisme s’est fortement impliqué dans le renouveau charismatique mais il y a à l’intérieur du mouvement des courants très divers dont les caractéristiques sont très liées à la personnalité de leur fondateur. […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

La douceur inespérée

Quand la Bible raconte nos histoires d’amour !

Un contenu proposé par LibreSens

La chapelle de la Rencontre : un projet de rénovation binational

La chapelle de la Rencontre est un lieu de culte commun à Strasbourg et à Kehl. Cette chapelle a été construite en 1948, après la fin de la guerre comme projet de réconciliation entre les deux pays.

Un contenu proposé par Fil Actu – FPF

« La famille chevillée au cœur », une vie passionnante

Dans son livre Françoise Gadreau-Caron raconte son parcours de vie de famille d’accueil pour plus de 80 enfants à présidente de la fédération nationale des Associations familiales protestantes.

Un contenu proposé par Servir ensemble

Une vie de souffrance… normal(e) ?

Découvrez l'édito du numéro d'avril 2021 de Nuance : « Des mots sur les maux »

Un contenu proposé par Nuance

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire