Les protestants pendant la Deuxième Guerre mondiale

Les protestants pendant la Deuxième Guerre mondiale

Au moment de la défaite de juin 1940, l’attitude des protestants fut celle de la majorité des Français : faire confiance au Maréchal Pétain. Mais la rupture avec le régime de Vichy fut précoce, déclenchée par la persécution des juifs.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 30 mars 2018

Lire directement l’article sur Musée protestant

Les protestants furent nombreux dans les réseaux de la résistance intérieure, ainsi que hors de France avec le Général de Gaulle. Actifs lors de la Libération, ils s’opposèrent aux excès de l’épuration.

L’adhésion puis la rupture avec le régime de Vichy

L’Église Réformée de France (ERF) affirme « la nécessité de soutenir la France dans cette guerre qui lui a été imposée ». Après l’effondrement de l’armée française en juin 1940, le régime de Vichy apparaît légitime, et certains thèmes de la Révolution Nationale, comme la devise « Travail, Famille, Patrie » sont jugés, pour un temps, favorablement par quelques pasteurs. Comme la majorité des Français, la communauté protestante, durant l’été 1940, est « maréchaliste ». […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Futur palais des congrès protestant : les travaux démarrent

Futur palais des congrès protestant : les travaux démarrent

Le projet de palais des congrès protestant à Créteil, initié par l’Église protestante évangélique Martin Luther King, se concrétise.

Un contenu proposé par Évangeliques.info
Éduquer au développement grâce à un jeu

Éduquer au développement grâce à un jeu

Le SEL, ONG protestante de développement, a créé un jeu pour éduquer au développement.

Un contenu proposé par

Pourquoi une prière régulière et liturgique ?

Les sœurs de Reuilly expliquent et justifient le sens de leur engagement dans la prière.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants